EN BREF

Nouvelle violente agression d'une infirmière libérale

Ses patients, ses collègues, ses proches, ses voisins... tous sont sous le choc. Après avoir subi une agression d'une rare violence de la part d'un patient, jeudi, à Calanhel (22), près de Callac, Marie-Françoise Droniou, infirmière libérale, veut témoigner pour lutter contre la banalisation de la violence, notamment dans sa profession. Le visage tuméfié, cette infirmière libérale âgée de 50 ans, dont 25 de carrière, raconte. Bilan : dix jours d'ITT (incapacité totale de travail) pour des traumatismes crânien, facial, thoracique et abdominal, une entorse de la cheville et d'inévitables séquelles psychologiques. L'agresseur a été interpellé après les faits, qu'il a reconnus, puis il a été conduit à l'hôpital psychiatrique de Bégard (22). Après son hospitalisation de 48 h, l'infirmière a déposé plainte.

Publicité

Commentaires (0)