EN BREF

Ouverture de la vaccination anti - Covid-19 aux personnes "à très haut risque"

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Alors que le couvre-feu à 18h sera généralisé en France métropolitaine à compter du 16 janvier, les autorités sanitaires ouvrent la vaccination anti - Covid-19 aux personnes à très haut risque, et ce en très haute priorité. En accord avec la prise en compte des critères individuels préconisée par la HAS, c'est ce que recommande le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale par la voix de son Président Alain Fischer. Dès le 18 janvier, les patients concernés* devront être munis d'une prescription médicale pour accéder à la vaccination sans les critères d'âge qui régissent la stratégie à l'heure actuelle pour les autres populations.

*Patients concernés :

  • atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • transplantés d’organes solides ;
  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) ;
  • atteints de trisomie 21.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)