INFOS ET ACTUALITES

Urgences de Valence : "Y’a la colère dans le cathéter"

La direction du centre hospitalier de Valence prévoit la suppression d’environ soixante-dix postes dans le cadre d’un « plan de retour à l’équilibre ». Mardi 26 mars, à l’heure où se tenait un comité de surveillance de l’hôpital, plus de 200 soignants ont manifesté et chanté pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

Comment peut-on s’y prendre pour enfin se faire entendre ? On va vous raconter ce qui se passe au CHV. C’est en chanson et sur l’air d’A nos souvenirs du groupe Trois Cafés Gourmands, que des infirmiers et des aides-soignants du centre hospitalier de Valence (CHV) ont choisi de faire entendre leur voix. Ce SOS lancé par ces soignants survient alors que l’hôpital accuse un déficit de près de 8 millions d’euros. Près de soixante-dix suppressions de postes (le directeur de l’hôpital parle quant à lui d’un ‘gel de postes’) et vingt à trente suppressions de lits ont été annoncés.  

Entendez notre peine, ce boulot, c’est sur on l’aime. Y’ a la colère dans le cathéter


On manque de personnel, d’une prise en charge humaine, plus le temps de les écouter, pas moyen de bien soigner

On a eu l’idée de faire une chanson et une vidéo pour toucher les usagers et les médias, explique Mélanie, infirmière au CHV depuis onze ans. Une délégation d’une dizaine de paramédicaux ont gratté quelques mots sur une feuille pour exprimer les problématiques rencontrées dans leur service. La plus belle plume de notre équipe a regroupé nos idées pour écrire la chanson, raconte Mélanie. Royans.TV a ensuite accepté de réaliser le clip bénévolement dans leur studio.  


 Des heures sur un brancard, tiens voilà une escarre ! Nous on fait tout ce qu’on peut, on veut prendre soin d’eux

Des employés du service des urgences du centre hospitalier de Valence sont en grève illimitée depuis mercredi 27 mars. Au mois de décembre dernier la Chambre régionale des comptes dénonçait les dérives financières non maîtrisées et le recours excessif à l’intérim médical du centre hospitalier de Valence.


Une pétition de soutien au personnel recueille pour l’instant plus de 20 000 signatures.

Journaliste infirmiers.com ines.kheireddine@infirmiers.com  @Ineskheireddine

Publicité

Commentaires (0)