trouvez votre poste en quelques clics

COURS IFSI

AFGSU - cours 1 - Principes généraux

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

L’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence doit être validée par tout étudiant en soins infirmiers. Infirmiers.com publie une série de 5 cours théoriques sur le sujet.

Article 1
1. Généralités
2. Principes généraux

Article 2
3. Les urgences potentielles ou relatives

Article 3
4. Les urgences vitales (Obstruction des voies aériennes, Hémorragies, Inconscience)

Article 4
4.4. Arrêt cardio-respiratoire et réanimation cardio-pulmonaire

Article 5
4.5. Arbre décisionnel des urgences
5. Le chariot et le sac d’urgence
6. Spécialisation NRBC
Référence

1. Généralités

Textes réglementaires

  • Arrêté du 3 mars 2006 complété par l’Arrêté du 10 mai 2006 relatif à l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgences
  • Arrêté du 21 avril 2007 modifiant les arrêtés relatifs aux conditions de délivrance du diplôme d'État de certaines professions de santé
  • Circulaire du 31 décembre 2007 relative à l’obligation d’obtenir l’AFGSU pour l’exercice de certaines professions de santé
  • Circulaire du 27 Mai 2010 relative à l’obligation d’obtenir l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence pour l’exercice de certaines professions de santé

Validité

  • 4 ans pour les gestes d’urgence
  • 2 ans pour les risques NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Bactériologiques, Chimiques)

2 Niveaux

  • AFGSU Niveau 1 : Tout personnel, administratif et technique, voué à travailler (ou exerçant) au sein d'un établissement de santé ou d'une structure médico-sociale.

Objectif : Acquisition de connaissances nécessaires à l'identification d'une urgence à caractère médical et à sa prise en charge en attendant l'arrivée de l'équipe médicale.

  • AFGSU Niveau 2 : Professionnels de santé inscrits dans la quatrième partie du code de la santé publique (Aide soignants, infirmiers, kinésithérapeutes, orthophonistes, pédicures – podologues, diététiciens Etc.)

Objectif : Acquisition de connaissances nécessaires à l'identification d'une urgence à caractère médical et à sa prise en charge en équipe, en utilisant des techniques non invasives, en attendant l'arrivée de l'équipe médicale (utilisation chariot d'urgence, du matériel d'immobilisation…)

  • Spécialisation concernant les risques NRBC (nucléaires, radiologiques, bactériologiques, chimiques) :

Objectif : Acquisition des connaissances nécessaires sur les différents plans de secours, leur organisation et le rôle des hôpitaux/personnels mobilisés lors du déclenchement de ces différentes plans (plan rouge, plan blanc, plan blanc élargi, Etc.)

Objectifs globaux de l’AFGSU

  • Acquérir les connaissances épidémiologiques et réglementaires concernant l’urgence
  • Maîtriser les gestes techniques des soins d’urgence (Défibrillateur Semi automatique, Réanimation Cardio-pulmonaire, Etc.)
  • S’inscrire dans une action collective en développant ses compétences individuelles pour optimiser la prise en charge médicale du patient

Méthodologie

  • Actualisation des connaissances sur la prise en charge des urgences vitales, potentielles et collectives
  • Pédagogie de la découverte et du geste, apprentissage par la simulation
  • Jeux de rôle
  • Ateliers de révision des gestes techniques

Genèse et intérêts de cette formation

  1. La probabilité de  se trouver confrontés à une situation d’urgence est élevée.
  2. La situation professionnelle oblige à porter assistance à personne en danger avec une efficacité reconnue et validée.
  3. Les possibilités de recours à du matériel et à une aide médicale sont élevées et impliquent  une complémentarité efficace des acteurs.
  4. Formation assurée par des professionnels de santé, adaptée au secteur hospitalier et à l’activité de service

Programme officiel

  • Séances plénières
    • Urgences potentielles – urgences vitales
    • Plans de secours - Risques NRBC
  • Travaux pratiques
    • Hémorragies
    • Obstruction des voies aériennes
    • Inconscience : Libération des voies aériennes (LVA) - PLS (Position Latérale de Sécurité)
    • Arrêt cardio-respiratoire (ACR) : Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) + Défibrillateur semi automatique (DSA)
    • Traumatismes (cutanés, osseux)
  • Évaluation pratique
    • 2 mise en situation dont au moins une avec un arrêt cardio-respiratoire
    • Avoir assisté à la totalité des modules et avoir pratiqué sur chaque module…..

Pour synthétiser

  • AFGSU niveau I : Compétences individuelles
  • AFGSU niveau II : Compétences collectives

2. Principes généraux

L’urgence correspond à ce qui ne peut être différer. On distingue les urgences vitales et potentielles.
Un principe de base : P.A.S  (Protéger – Alerter – Secourir)

2.1. Protéger

  • Obligation morale de porter secours
  • Obligation légale : Article 223-6 du Code Pénal (ancien article 63) condamne l'abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril (non assistance à personne en danger)
  • Article R. 4311-14 : « En l'absence d'un médecin, l'infirmier ou l'infirmière est habilité, après avoir reconnu une situation comme relevant de l'urgence ou de la détresse psychologique, à mettre en œuvre des protocoles de soins d'urgence […].
    Dans ce cas, l’infirmier accomplit les actes conservatoires nécessaires jusqu’à l’arrivée d’un médecin.

En cas d’urgence et en dehors de la mise en œuvre du protocole, l’infirmier décide des gestes à pratiquer en attendant que puisse intervenir un médecin. Il prend toutes mesures en son pouvoir afin de diriger la personne vers la structure de soins la plus appropriée à son état. »

Objectif : Identifier un danger immédiat et mettre en œuvre une protection

Protéger qui ?Où ?
La victime Voie publique
Le soignant Domicile
Les autres Lieu de travail

2.2. Alerter

Action qui consiste à alerter  de la présence d’un patient en  détresse vitale, ainsi que de la nature de l’assistance qui lui est apportée.

Analyser la situation puis alerter : chaque minute, voire chaque seconde compte.

Qui ?
Numéro interne : Se renseigner du numéro selon la situation : médecin, réanimateur, sécurité incendie
Téléphone mobile : 112

Le message :
Donner des renseignements complets, compréhensibles de tous (pas de codes internes)

  • A l’extérieur
    • Décrire le lieu exact
    • La nature de l’accident (Accident Voie Publique, Intoxication,…)
    • Le nombre de blessés, la position
    • L’état des lésions, blessés conscients ou non
    • Informations sur la personne (âge, caractéristiques particulières, antécédents si connus)
    • Les gestes effectués ou en cours de réalisation
    • Le matériel à disposition et/ou manquant
    • Identité de la personne qui donne l’alerte
  • En structure de soins
    • Préciser l’endroit exact (service, étage, numéro de chambre, autre …)
    • La nature précise de l’urgence (hémorragie, étouffement, arrêt cardiaque, …)
    • Les gestes effectués et/ou en cours de réalisation
    • Informations sur le patient (âge, antécédents etc.)
    • Le matériel à disposition et/ou manquant
    • Identité de la personne qui donne l’alerte

2.3. Secourir

Gérer les détresses vitales de la victime

Objectif : Assister le patient ou blessé sans aggraver son état

  • Principes généraux de gestion des urgences potentielles :
    • Respect des règles élémentaires d'hygiène
    • Les signes de gravité d’un malaise, d’un traumatisme osseux ou cutané, d’une brûlure …
    • Le retrait de casque intégral en sécurité.
    • Le matériel d'immobilisation adapté aux traumatismes.
    • Réalisation des gestes adéquats en fonction de la situation
    • Relevage et brancardage.
    • L’accouchement inopiné
  • Principes généraux de gestion des urgences vitales :
    • Rappel concernant l’utilisation des appareils non invasifs de surveillance des paramètres vitaux.
    • L’hémorragie externe.
    • L'obstruction brutale des voies aériennes
    • L'inconscience
    • L’arrêt cardio-respiratoire (ACR), la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) et le Défibrillateur semi automatique (DSA)
  • Principes généraux de gestion des risques collectifs :
    • Les différents plans sanitaires
    • La mise en œuvre des plans de secours et le rôle de chacun
    • Le  rôle en cas d'activation des annexes NRBC, la protection par la tenue adaptée prévue.
Creative Commons License

Rédacteur infirmiers.commickael.perchoc@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (1)

FABRIZIO.GR

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

payant

c'est dingue l'AFGSU est obligatoire et on doit payer 170 euros ce n'est pas normal !!