COURS IFSI

Cours - Infectieux - Le risque d'infections nosocomiales en réanimation

Les infections nosocomiales, à force de faire la une des gazettes, ne seraient qu'un sujet à la mode s'il ne s'agissait d'un problème de santé publique majeur qui concerne tant la qualité des soins que des coûts importants pesant sur l'économie de la santé.

En France, on estime entre 500 000 et 800 000 le nombre de patients qui contractent chaque année une infection nosocomiale. Une enquête nationale de prévalence de 1996 a montré que 8% des patients présents un jour donné à l'hôpital étaient porteurs d'une infection nosocomiale.

Le taux d'infections nosocomiales varie en fonction de la spécialité. En effet, il est quatre fois supérieur dans les services de réanimation que dans les services de médecine ou de chirurgie.

Rappels sur les infections nosocomiales

DéfinitionOn ne peut pas parler d'infection nosocomiale sans définir l'infection nosocomiale.Selon le comité des ministres du conseil de l'Europe (25 octobre 1984) :" On appelle infection nosocomiale ou infection hospitalière toute maladie contractée à l'hôpital, due à des micro-organismes cliniquement et/ou microbiologiquement reconnaissables qui affectent :soit le malade, du fait de son admission à l'hôpital ou des soins qu'il a reçu en tant que patient hospitalisé ou en traitement ambulatoire, soit le...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)