COURS IFSI

Cours - Polytraumatisme : prise en charge hospitalière (partie II)

Le polytraumatisé est acheminé en transport médicalisé dans la structure hospitalière la plus proche réunissant le plateau technique complet (échographie, scanner, artériographie…) et l’équipe médicochirurgicale pluridisciplinaire prête à le recevoir et rompue à ce type d’urgence .Ce qui implique plusieurs messages :

  • Le transport est TOUJOURS médicalisé +++
  • La prise en charge pré-hospitalière ne doit pas être trop longue (scoop and run ?)
  • Le patient est conduit vers le SAU le plus proche (il faut aller vite, au besoin transport héliporté…)
  • L’équipe complète (urgentiste,chirurgien, anesthésiste,radiologue,réanimateur) est libérée pour l’accueil du polytraumatisé (d’où la nécessité du bilan complet donné au médecin régulateur du SAMU responsable de la mise en place de cette organisation…)
  • Le polytraumatisé est installé dans un local spécifique : la salle de « déchocage » (et pas dans un box « standard »!)
  • Toute minute perdue sera autant de perte de chances pour votre malade….ce n’est donc pas la radiologie qui sauvera votre patient !.....

ORGANISATION DE LA SALLE DE DECHOCAGE : (fig 1)

Le sas de « déchocage » est au centre d’un « circuit court » d’accueil et de réanimation dans les urgences. Ouvert directement sur l’extérieur, il permet à la fois l’accès vers uns salle chirurgicale polyvalente et vers le service d’imagerie.

L’accueil du polytraumatisé est préalablement préparé et vérifié (check-list) par l’infirmière en charge de la salle de déchocage (1):Electrocardioscope Electrocardiograme Pression artérielle non invasive et invasive Oxymétrie de pouls Capnométrie Mesure de la température Insufflateur manuel et masque adapté Valve vérifiée Connexion à l’oxygène mural Ventilateur de réanimation fonctionnel et testé (alarmes) 2 Aspirations...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)