COURS IFSI

Cours - Psychiatrie - Les bouffées délirantes aigües

1.Définition

2.Terrain

3.Circonstances d'apparition

4.Types de délires

5.Évolution

6.Éléments pronostics

7.Traitement

8.Actions infirmières


I - DEFINITION.


II - TERRAIN.


III - CIRCONSTANCES D'APPARITION. 

Diagnostic.









IV - TYPES DE DELIRE

Idées délirantes polymorphes.








Les mécanismes.






Thèmes multiples.















V - EVOLUTION.

Episode régressif et unique.



Evolution intermittente avec récidive.



Evolution vers la chronicité.




VI - ELEMENT PRONOSTIC.

Eléments de bon pronostic (qui sont en défaveur d'une psychose chronique).









Eléments de mauvais pronostic.










VII - TRAITEMENT.

Hospitalisation.

La bouffée délirante aiguë est une urgence psychiatrique car il peut être dangereux pour lui-même et pour les autres. Une HDT peut être mise en place, voire une HO selon les circonstances.

Bilan complet




 Traitement médicamenteux.




Psychothérapie.



Sismothérapie.(Electroconvulsivothérapie)



VIII - ACTIONS INFIRMIERES

Publicité

Commentaires (1)

hoppas

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

BDA

Bonjour à tous,
Je suis nouvellement inscrite sur ce site et je cherche des informations sur la BDA "la bouffée délirant aigue" je trouve que les symptomes sont bien décrits dans ce cours car je connais bien...
Ma question est la suivante : comment faut t il se comporter avec les personnes qui ont déjà présenté un épisode de BDA mais qui sont guéries "des proches bien sûr, plus précisément une ado" car je sais que le stress est très mauvais pour eux et peut les faire rechuter mais le problème dans ce genre de maladie est que quelques fois on ne sait pas si l'excès d'humeur va perdurer ou s'arrêter car il y a des hauts et des bas et qu'on a peur des rechutes donc on a tendance à les surprotéger et g l'impression qu'elle en joue....
Alors cmt trouver un juste milieu , il faut dire que les médecins psychiatres ne nous renseignent pas bien, je ne sais pas pourquoi ?
Merci de me répondre seulement si vous voyez précisément de quoi je parle et si vous avez rencontré des cas similaires soit dans le boulot ou dans la vie privée car j'ai très peur des rechutes mais en même temps je e veux pas surprotéger la personne concernée....
Merci