COURS IFSI

Cours - Uro-néphrologie - Lithotrypsie extra-corporelle LEC

I - DEFINITION

La lithotripsie extra corporelle a pour action de fragmenter les calculs grâce à des ondes de choc émises par un lithotripteur qui se concentrent sur le calcul, évitant ainsi l'intervention chirurgicale.

La LEC est née en Allemagne. Elle existe en France depuis 1980-1985 . Anciennement appelée «la baignoire» elle ne permettait pas de fragmenter tous les calculs, alors que la LEC le permet quelle que soit sa localisation, mais le calcul doit être de 3mm au moins.

Cet appareil, mobile, vient toutes les 3 semaines àl'Hôpital MIGNOT, soit 18 passages par an à raison de 16 000 F par passage. Pour assurer sa rentabilité pour l'Hôpital, 3 LEC par passage sont nécessaires.

Cet examen est classé K 120 à la Sécurité sociale

II - INDICATION ET CONTRE INDICATIONS

1-) Indications

Pour éliminer les calculs2-) Contre indicationsFemmes enceintesPersonnes très obèsesIII - PRINCIPE ET DEROULEMENT1-) PrincipeLes ondes de choc (pyéso-électriques) sont produites par une décharge électrique à partir d'un générateur hydro-conductif.Elles sont focalisées en un point fixe :le calcul.Elles traversent l'eau, les tissus mous sans lésion et sans perte d'énergie et elles percutent le calcul.Sous l'effet des chocs répétés, les calculs se transforment en petits morceaux qui...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)