COURS IFSI

Cours ifsi – La vaccination : législation, vaccins, administration

L’actualité récente et l’évolution de la pandémie de grippe place les questions de vaccination au cœur des préoccupations des soignants dans le monde entier. La vaccination prend ses racines au moyen âge en Chine. Aujourd’hui, les techniques de création de vaccins font appel au génie génétique. Les différents laboratoires multiplient leurs efforts pour opposer une parade efficace au virus H1N1. Faisons le tour de la question sous un éclairage infirmier.

1. Législation

La vaccination fait partie des actes infirmiers à deux titres. Elle est tout d’abord prévue dans le cadre du rôle sur prescription au sein de l’article R4311-7 du code de la santé publique :

L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d'une prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application d'un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin :
Scarifications, injections et perfusions autres que celles mentionnées au deuxième alinéa de l'article R. 4311-9, instillations et pulvérisations ;
Scarifications et injections destinées aux vaccinations ou aux tests tuberculiniques

Cet article a encore été renforcé par le Décret n°2008-877 du 29 août 2008 - art. 1 qui crée l’article R4311-5-1 :
L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer l'injection du vaccin antigrippal, à l'exception de la première injection, dans les conditions définies à l'article R. 4311-3 et conformément au résumé des caractéristiques du produit annexé à l'autorisation de mise sur le marché du vaccin injecté, sur certaines personnes dont les conditions d'âge et les pathologies dont elles peuvent souffrir sont précisées par arrêté du ministre chargé de la santé.

En outre, concernant le contexte actuel, les infirmiers auront un rôle important dans la campagne de vaccination qui s’annonce concernant la grippe A. Ils feront partie des équipes constituées pour atteindre l’objectif de 30 injections par heure par agent vaccinateur.

Il est donc particulièrement important pour notre profession de connaître les tenants et les aboutissants d’une injection vaccinale.

En France, trois vaccins sont obligatoires. Ils doivent être injectés dans la petite enfance avant l’âge de 18 mois. Ce sont les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Il est à noter qu’il est parfois difficile d’obtenir un vaccin qui couvre ces trois maladies. Il est plus fréquent aujourd’hui de trouver cette couverture au sein de vaccins non obligatoires. Par exemple on les retrouve au sein d’un vaccin pentavalent qui sera également efficace contre la coqueluche et l’Haemophilus influenzae B. Les vaccins obligatoires sont remboursés par la sécurité sociale. Les refuser expose les contrevenants à des sanctions pénales ou administratives, au retrait de l’autorité parentale, à une déscolarisation, au renvoi d’une administration, à une amende ou à une peine privative de liberté.

2. Qu’est ce qu’un vaccin ?

C’est un procédé qui consiste à injecter un agent dans un organisme vivant, afin de provoquer une réaction immunitaire de la part de l’hôte. Cette réaction immunitaire à un antigène (Ag) va produire des anticorps (Ac) spécifiques à ce dernier. Il se développera en parallèle une mise en mémoire de cet antigène afin que lors d’une exposition vraie, la réaction de défense soit immédiate et rapide. Il s’agit de l’immunité acquise. Les...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

61 commentaires

#2

Procédure enfant

Ce cours traite des vaccins en général. Pour ce qui concerne spécifiquement l'administration des vaccins, un autre cours vient compléter ce dernier. Faire un document unique aurait proposé un cours très indigeste.
Le cours sur l'administration d'un vaccin :
https://www.infirmiers.com/etudiants-en-ifsi/cours/administration-d-un-vaccin/all-pages.html

paside

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

vaccination cours

merci pour ce cours très a propos à l'heure ou de nombreux ide et étudiants sont mobilisés sur la campagne grippe.
Simplement il manque un point sur la vaccination des jeunes enfants et bébés: lieux d'injection im (quart supero externe de la face antérieure de la cuisse) et une photo ou un schéma.
Infirmière en DDASS, j'ai été sollicitée pour la formation des ide et la réalisation de procédures pour les professionnels dans les centres de vaccination.On voit malheureusement au travers des médias, de très mauvaises pratiques (absence de gant, réalisation de sous cutanée au lieu d'Im....)