TFE

Argumentation orale du TFE

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

METHODOLOGIE EMPLOYEE :

Choix du sujet










Elaboration de la problématique




Exploration théorique






Analyse






Conclusion


AUTO EVALUATION DU TRAVAIL

Les points négatifs

  • Je vous remets une feuille d’erratum concernant les fautes d’orthographe, les erreurs de ponctuation et les fautes de frappe
  • En premier ce travail fait 36 pages au lieu des 15 à 20 pages conseilles ;j’ai encore beaucoup de mal à trouver quelle partie j’aurai pu réduire ou enlever
  • Dans la page de remerciement, j’ai mal orthographie le nom de Mme Agaësse, j’ai mis 2 FF a la place de 2 SS ;Je me suis excusé auprès d’elle la semaine dernière.
  • Page 5 En petit b ( 8e ligne en partant du haut)
    Je parle du lavage et ou  désinfection des mains. j’aurai du rajouter que des fiches techniques doivent décrire la technique dans chaque cas ;cela aurait pu permettrent de savoir dans quel cas on pratique un lavage ou une désinfection des mains
  • En petit d (13e ligne)
    Je parle du matériel souillé et de matériel réutilisable
    J’airai du citer les procédures d’entretiens qui sont la stérilisation ou la désinfection
  • Page 7 chapitre sur les différents gants d’examen non stérile (9eme ligne )
    J’ai mal formule ma phrase : j’aurai du dire :
    Les gants non poudrés sont également à préconiser en cas de passage de solution hydro alcoolique sur les mains
  • Page 8 chapitre f Ligne (5e ligne)     il manque des tirets
    Les cellules de langherans assurent un rôle dans
    • La kératinisation
    • Les réactions immunitaires épidermiques de défense contre les bactéries les virus
    • Jouent un rôle majeur dans l’allergie de contact
    • Cela aurait permis une lecture plus claire
  • Page 9, ligne (6e ligne) ,
    Je dis que plusieurs textes législatifs ont été élaborés de 1991 a 1994
    J’aurai pu citer leur références en note de bas de page ;Il s’agit de la loi du 18 janvier 1991 qui rend la vaccination contre l’hépatite B obligatoire
    Du décret du 4 mai 1994 qui a pose le principe de la responsabilité de l’employeur vis à vis de la sécurité du personnel par rapport au risque biologique
  • Page 10, (ligne 9):
    J’aurai pu formuler ma phrase ainsi :
  • Afin de déterminer le statut sérologique du patient, un prélèvement sera effectue avec son accord, un autre prélèvement sera fait sur le soignant accidenté puis porte au service de médecine du travail
  • Page 12, (ligne 10)
    Dans la conclusion  j’ai dit en parlant des gants, qu’ils protégent plus que la peau
    J’aurai du dire plutôt qu’ils protégent mieux que la peau
  • Dans la deuxième partie page 19, dans le chapitre présentation de l’outil d’enquête
    J’aurai pu ajouter que j’ai envoyer 60 questionnaires sur 3 services pour un retours de 20 questionnaires.
    Certaines questions dans mes grilles ont été mal formulé , je n’ai pas pu les utiliser
    Celle sur la définition des AES
    Une sur les patients a risque
    Dans le questionnaire remis au cadre, il manque les numéros aux questions 5,6,7
  • Page 20
    Dans objectifs des questions poses, j’aurai pu rajouter en note de bas de page que les questionnaires se trouvaient en annexes
  • Page 29 dans le chapitre  connaissance du bénéfice du port de gants et représentation lie à celui ci
    J’emploie le terme annihiler, j’aurai pu rajouter sa définition(réduire, paralyser la volonté de quelqu’un ; dictionnaire du petit Larousse illustre 2001)
  • Page 31 dans le dernier paragraphe
    Je dis que les même moyens d’information et de formation sont cite par les cadres de santé, j’aurai pu préciser dans deux services sur 3, car un des cadre n’a pas répondu a cette question
  • Dans l’annexe numéro 3
    Il y a une phrase illisible »le traitement doit se faire dans les 4 heures suivant l’accident

Les points positifs

fils de ce travailapproprié le sujet
approfondi mon thème de recherchecohésion réelle implication
été fidèleauteurssoignants
fin de ce tfegrand soulagementsentiment de satisfactionproduire cet écrit
rien n’aurait été possiblepersonnesassistétravailremercie encore

Points à rajouter

Page 6

gantsinfirmier.com, daté du 18 juin 2004
rajouternouveau type de gant stérile et réserve aux chirurgiens qui sont l’arme la plus efficace en cas de piqûre accidentelle lie a un contact sanguin.
2 couches en caoutchouc qui entoure une couche intermédiaire renfermant des réservoirs rempli de des infectant.
réservés prix est très élevé utilisation d’autre activité

Page 6


rajouter, le témoignage d’un chirurgien Dr Patrick Cohen qui m’a téléphoné a mon domicile le 6 octobre à 16 heures pour me donner des précisions sur la nature de sa piqûre a l’origine de son infection par le sida.
Dr Cohen est un chirurgien orthopédique qui a été contaminé par le sida en 1983 au cours d’une intervention chirurgicale en opérant une patiente séropositive et s’est  blessé à l’index gauche Par une aiguille a suture qui a seulement franchi la barrière cutanée


témoignage est intéressant même une piqûre sous cutanécontamination sanguineenquêtepas de gants injections sous cutanéemoitie d’entre eux

page 9

chapitre épidémiologie de AES

Geres un article sur « la 15e  journée annuelle du Geres » qui s’est déroulé le 17 septembre 2004.
ils font le point sur  l’état des connaissances dans le domaine de la prévention des risques infectieux lies à l’exposition accidentelle au sang et au produit biologique

résultat











  • En 2004, les infirmiers restent la catégorie professionnelle la plus exposée aux risques d’AES avec 55% d’AES en 2004 et 48% d’AES en 2000
  • Les piqûres représentent toujours en majorité la première cause d’AES (75,7% en 2004) ( 71,8% en 2000)
  • Les piqûres superficielles restent le principal motif d’accidents lors des injections. Cela  représente en 2004,75% des piqûres lors des injections sous cutanés contre (51,6%  en 2000)
  • La  part des AES survenant à l’occasion des prélèvements était de 30% en 1990
  • Pour descendre  en 2000. à 16,3% dans la première enquête.


Page 33

  • Dans les solutions que je propose, je parle d’une plaquette regroupant des connaissances à avoir sur
    • Les patients a risque
    • Le bénéfice du port de gants
    • Les procédures à appliquer en cas d’AES
  • Le Geres  et la mnh ont édité une brochure qui s’intitulant « 100 questions que se posent les soignants sur le VIH et VHC » daté de 2003  cela pourrait être remis aux soignants afin de répondre à leur questions

Mon positionnement , mon cheminement

  • Lors de mon dernier stage, je me suis occupe d’un patient attend du sida et d’un autre attend d’une hépatite b
  • J’ai remis mon tfe à l’infirmière de médecine préventive la semaine dernière, qui m’a donné des résultats plus récents sur les AES dans le service d’urgence A. 3 AES ont eu lieu  en 2004 lors de prise de gaz du sang, Une action sur les causes de ces AES a été effectuée. Un essai de seringue sécurisée est actuellement mis en place dans ce service.
    Elle doit me contacter si des actions sont menées suite à la lecture de mon tfe
  • La semaine dernière, je suis retourne deux des services ou a eu lieu mon enquête, et j’ai remis mon tfe  aux cadres de santé. Je leur ait laisse mes coordonnées, s’ils comptent utiliser mon tfe
  • Aujourd’hui, si j ’avais un autre sujet à traiter, je parlerai des infections nosocomiales dans les services de soin car cela fait toujours parti de la prévention des risques infectieux. Ces infections concernent les patients alors que les AES concernent les soignants.
    Pour prévenir ces risques il faut observer les pratiques d’hygiène qui sont le ciment nécessaire a la base de l’ensemble des soins.
Voilà, je me tiens à votre disposition pour vos questions ou des points sur lequel vous voulez revenir ou approfondir


Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (1)

soyaforever

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

:)

Bonjour, je tiens à m'excuser pour la note, ma souris, a glissé je mettrai un 4. C'est un article très intéressant qui permet de nous donner une base pour l'oral du TFE encore merci!