TFE

TFE - 1mg d'expérience toutes les 3 minutes, 150mg de qualité

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En juin 2016, Valentine Jacquier, alors étudiante en soins infirmiers à l'IFPS Croix Rouge Française de Châlons-en-Champagne (promotion 2013-2016) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : « 1mg d'expérience toutes les 3 minutes, 150mg de qualité ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

couloir d'hôpital lit patient

Comment le soignant, par son cursus professionnel, peut-il déterminer une qualité de prise en charge en situation d’urgence vitale ?

Valentine débute ainsi son travail de recherche : « « Il faut profiter de l’occasion de porter secours avant qu’elle n’échappe et on sauvera le malade pour avoir su en profiter », c’est ainsi qu’Hippocrate, père de la médecine, instaure la notion d’urgence au Vème siècle avant J.-C. dans son « Corpus hippocratique ». Il conseille alors aux médecins de posséder avec eux une trousse de premiers soins pour répondre à une situation d’urgence.

La médecine d’urgence, même plusieurs siècles après, a conservé ce même principe : les premiers secours sont encore fondés sur la rapidité de réaction, de mise en place de soins face à l’imprévu des situations qui se présentent.

Il est devenu monnaie courante d’annoncer que les structures d’urgences sont « overbookées ». En près de 10 ans, l’activité d’un Service Mobile d’Urgence (SMUR) a augmenté de 12% et de 29% pour les Services d’Accueil des Urgences (SAU) soient près de 18,6 millions de patient en 2014. Cependant la technologie avance, les soins et les examens sont devenus de plus en plus pointus ainsi que les services et les différents acteurs du soin qui cherchent à se perfectionner et répondre aux attentes de la société. Les soignants, de par leurs cursus professionnels, semblent gagner en expérience. A ce jour, il est de rigueur dans beaucoup de domaine, dont celui du soin, d’être constamment évalué sur la qualité avec des procédures d’accréditations. Il parait pertinent de se demander : Comment le soignant, par son cursus professionnel, peut-il déterminer une qualité de prise en charge en situation d’urgence vitale ?

Ce mémoire de fin d’études a permis d’approfondir le vaste sujet qu’est celui de l’expérience d’un soignant. A la suite d’une étude minutieuse de différents concepts, j’ai cherché à comprendre le rôle de l’expérience lors d’une prise en charge d’un soignant en situation d’urgence vitale. Force est de constater que l’expérience est une notion qui est propre à chaque individu, la quantifier parait invraisemblable et maîtriser un élément tel que l’expérience : impossible. Cette dernière n’est pas systématiquement la garantie d’une efficacité ».

Lire le TFE - 1mg d'expérience toutes les 3 minutes, 150mg de qualité (PDF)

Creative Commons License

Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)