DEVENIR INFIRMIERE

Le financement des études en soins infirmiers

Publié le 16/01/2018
Banque Française Mutualiste

Banque Française Mutualiste

Le financement des études infirmières nécessite une réflexion rigoureuse et anticipée. De nombreux étudiants en soins infirmiers arrêtent leur formation faute de pouvoir subvenir à leurs besoins en cours de formation. Toutes celles et ceux qui souhaitent s'engager dans ces études doivent donc anticiper et réfléchir à cette question.

Cet article est une publi-information de la Banque française mutualiste

Formation gratuite ?

Financer ses études pendant la formation en soins infirmiers, il faut savoir anticiper les besoins...

Rien n’est jamais gratuit ! En principe la plupart des étudiants n’ont pas à financer le coût de la formation (de 3 500€ à 11 000€ par année de formation). En général, c’est le conseil régional qui prend en charge les formations infirmières au travers d’une dotation versée aux Ifsi. Mais attention, certains étudiants ne sont pas dans le cadre d’une formation classique initiale. Si le Conseil régional finance l’accès à une formation diplômante, il ne finance pas un changement de parcours professionnel ou une décision personnelle. Dans ces cas là, la formation est à financer, soit par son employeur, soit par ses économies. Ce n’est d’ailleurs pas spécifique à la formation infirmière.

Quelques chiffres significatifs..

Un étudiant en soins infirmiers dépenserait en moyenne 5215,34 € lors de son entrée en formation en 2018 (tous frais cumulés). En effet, en plus de certains manuels obligatoires, la formation en soins infirmiers nécessite l'achat de matériels tels que les blouses ou instruments de stage qui pèsent dans le budget de rentrée des étudiants.

Qui sont les futurs infirmiers ? Sans surprise, les futurs IDE seront en grande majorité de futures infirmières ! Ils sont 70,7 % à avoir moins de 22 ans. La plupart avait le niveau baccalauréat (80,5%) avant d'arriver en formation.  Ils venaient principalement des séries S (21,9%) ou STS2 (sciences et technologies de la santé et du social) pour 26,3 % d'entre eux. Les inscrits en première année ont majoritairement le statut d'étudiant (71,2 %) alors que 20,3 % ont celui de demandeur d'emploi et 6,1 % sont soit des agents de la fonction publique soit ils bénéficient d'un congé de formation professionnelle.

Étudier et travailler en même temps ?

Les études infirmières sont programmées sur 3 ans à raison de 35 heures par semaine. Il n’est pas raisonnable de vouloir travailler en plus de ses études pour financer quoi que ce soit. Au mieux ce sont des travaux d’appoints typés étudiants (restauration rapide par exemple). Mais attention à ne pas négliger les études et le travail conséquent nécessaire.

Logement, alimentation ?

Les IFSI qui propose un internat sont rares. Pour l’alimentation, à moins d’être à proximité d’un self (hôpital support par exemple) il faudra trouver un mode d’alimentation autonome.

Déplacement ?

Un remboursement des frais de déplacement est envisageable sous certaines conditions.

Livres, accessoires…

Des centres de documentation proposent généralement au sein des Ifsi des ouvrages de référence. Pour des raisons pratiques on vous demandera d’investir dans quelques ouvrages incontournables. Les blouses sont souvent délivrées par les Ifsi. Le nettoyage de ces blouses est cependant rarement pris en charge (et sur le plan de l’hygiène c’est assez détestable de ramener des blouses à laver à la maison).

Vous aurez à rédiger des travaux de groupe et un travail de fin d’études . Un outil informatique et une imprimante ne sont pas des investissements inutiles.

Le SIDOC (Sciences Infirmières DOCumentation) présente sa sélection d'ouvrages pour bien débuter la formation en Ifsi.

Les aides financières

Infirmiers.com vous propose un article spécifique sur ce sujet : Les aides financières .

Le prêt personnel

La Banque Française Mutualiste est la banque des agents hospitaliers !

Elle propose des solutions bancaires à taux attractifs ainsi que des avantages exclusifs spécialement conçus pour les étudiants en soins infirmiers !

Pour en savoir plus sur la Banque Française Mutualiste et les avantages qu’elle vous propose, cliquez ici.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

La formation par apprentissage

La formation par apprentissage est une solution qui n'est pas des plus répandue, surtout dès la première année. L'investissement en temps de travail plus les études est très important. Il convient de bien mesurer tout cela avant de signer un tel contrat. Le diplôme à l'issue de cette formation est bien entendu le même. Il faut vraiment prendre le temps de la réflexion et opter pour cette solution, si c'est possible, de façon très prudente.
Infirmiers.com vous propose un article spécifique : Devenir infirmière par apprentissage, c'est possible !


Source : infirmiers.com