Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 22 Avr 2019 11:46

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar psycholol » 16 Oct 2005 00:40

Que dois t-on comprendre par "fidèle au sujet" de quel sujet s'agit-il au juste ??? on parle bien ornithologie non ,??? les oiseaux quoi ??
psycholol
Adepte
Adepte
 
Messages: 101
Enregistré le: 15 Oct 2005 13:17

Messagepar Juju5544 » 16 Oct 2005 07:03

Merci de rester fidèle au sujet à savoir :

marie7 a écrit :Salut a tous,
avez vous des astuces pratiques pour enlever rapidement une érection :? aussi bien génante pour le patient que pour nous lors d'une toilette intime ! :oops:
J'ai recherché sur le forum et j'ai malheureusement pas trouvé grand chose
merci pour vos réponses...
Avatar de l’utilisateur
Juju5544
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 18601
Enregistré le: 10 Juil 2004 05:42
Localisation: Pays Cathare

Re:

Messagepar Inavignon » 24 Sep 2010 06:59

scooly doll a écrit :Moi ça m'est arrivé lors d'une toilette à un homme paralysé (mais pas de partout, lol!) mais j'ai pris le parti d'en plaisanter et c'est très bien passé.... Il a même fini par me montrer la cachette de ses dvd coquins( c'était à domicile), on a parlé de ses frustrations (au sens large), c'était intéressant, je pense qu'il avait besoin de parler à quelqu'un, ce qu'il ne pouvait pas faire avec les aides-soignantes castratrices apparemment... Ce sont des choses naturelles et in contrôlées, à mon avis il ne faut pas en faire toute une histoire et ça se passe très bien mais je suis encore jamais tombée sur un vrai pervers, ça doit arriver et là je sais pas comment je réagirais...



Ça ça me parait être la meilleure des réactions : ouvrir la situation et finalement faire un entretien sur la sexualité et la frustration. On a tous une relation à la sexualité elle doit être difficile à gérer selon les handicaps.

Le pire de tout serait de laisser apparaître du dégout ou de la condescendance, on envisage d'être infirmier pas de travailler avec des animaux.
Inavignon
 
Messages: 2
Enregistré le: 27 Mar 2010 19:48

Messagepar Gwendoline75 » 25 Sep 2010 19:03

Sa m'est arrivé pendant un ECG.
IDE en Oncologie
Avatar de l’utilisateur
Gwendoline75
Adepte
Adepte
 
Messages: 121
Enregistré le: 23 Juil 2008 22:51

Messagepar Indis » 25 Sep 2010 20:55

Inavignon a écrit :Le pire de tout serait de laisser apparaître du dégout ou de la condescendance, on envisage d'être infirmier pas de travailler avec des animaux.


Oui justement, travaillant avec de l'humain, n'est-il pas humain de réagir par forcement quand il faut ?
Faut être sacrement fort pour dire: "devant telle situation je ferai comme ci ou comme ça..." .


Dans le temps, les vieilles IDE disent qu'elles balançaient de l'ether direct sur le truc... je ne doute pas de l'efficacité du truc... rien qu'à y penser j'en ai mal...
Dans les faits, hormis "finir le truc", je suis pas sûr que ça passe comme ça sans méthode barbare... et je doute que la "masturbation d'un patient en vue d'obtenir rapidement une verge flasque" fasse partie de la nouvelle réforme... mais je peux m'tromper !
Avatar de l’utilisateur
Indis
VIP
VIP
 
Messages: 3831
Enregistré le: 20 Juil 2006 17:16

Messagepar sassie38 » 25 Sep 2010 21:18

Bonsoir,

A l'IFSI on nous a conseillé de dire poliment "je vais vous laisser un moment" et de sortir de la chambre et de revenir ... plus tard ! :D
sassie38
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 412
Enregistré le: 20 Mar 2007 18:14
Localisation: Isère

Messagepar Eydis » 27 Sep 2010 15:45

Indis a écrit :
Inavignon a écrit :et je doute que la "masturbation d'un patient en vue d'obtenir rapidement une verge flasque" fasse partie de la nouvelle réforme... mais je peux m'tromper !


... >< mdr :lol:

N'importe quoi :lol:


Non mais sinon, une érection, franchement je vois pas en quoi c'est dégueu ou je sais pas quoi, entre ceux qui veulent pas toucher un zizi et ceux qui sont choqués, c'est un peu étrange...

Une quéquette c'est une quéquette, pis voilà, bon vous en avez déjà vu, vous savez comment ça marche... :roll: :lol:

Déjà éviter de mettre le patient plus mal qu'il ne l'est déjà, lui dire que c'est normal et qu'il ne s'inquiète pas, ça me semble pas inopportun :conf: et improviser sur le moment...

On est des êtres humains, et on s'occupe d'autres humains, on change pas des roues, quand on touche une quéquette bah effectivement il arrive que ça se réveille bon et alors ? :roll:
Infirmière
♥ Miss Inf.com 2010 ♥
Avatar de l’utilisateur
Eydis
VIP
VIP
 
Messages: 2402
Enregistré le: 31 Juil 2008 12:22
Localisation: Coincée dans l'ascenceur avec Augusta !

Messagepar Amandine57 » 27 Sep 2010 18:22

On est des êtres humains, et on s'occupe d'autres humains, on change pas des roues, quand on touche une quéquette bah effectivement il arrive que ça se réveille bon et alors ?


+ 1 !!
Tout à fait d'accord avec toi !
Avatar de l’utilisateur
Amandine57
Adepte
Adepte
 
Messages: 103
Enregistré le: 03 Aoû 2009 19:26

Messagepar mousstik » 01 Oct 2010 11:37

Bonjour à tous, je suis en 3ème année et prépare mon tfe sur l'attitude infirmière à adopter face à une pulsion libidique d'un patient lors d'un soins comme la toilette ou le rasage pré-op ...
Cette discussion m'interesse pour le coup.
Si vous avez des annecdotes n'hésitez pas elles pourront peut-être me servir et aussi si ce genre de situation en stage ou dans la vie pratique vous soulève quelques questions dites le moi :)
Merci d'avance à ceux qui m'apporteront un peu d'aide.

Et pour répondre à la question initial, comment réagir face à une érection en faite celà dépend de plusieurs facteurs,

- si elle frise la perversion, on peut tout à fait remettre en place la personne et demander à un / une collègue de prendre le relais (j'avais le cas d'une patiente qui "prenais son pied" lors des toilette et demandais à ce que les hommes lui fasse sa toilette, et insultait les soigantes de perverse à l'inverse : cas compliqué).

- après si le patient est géné il faut en effet lui poser la question, mais revenir 15 minutes plus tard n'aura pas réellement changer grand chose, il faut adapter son comportement à la personne en face de sois, lui parler d'autre chose ou au contraire lui en parler pour le rassurer.

Bon courage, et merci pour ceux qui m'apporteront de l'aide! :D
mousstik
 
Messages: 1
Enregistré le: 01 Oct 2010 11:20

Messagepar juju75011 » 14 Nov 2011 23:14

Gwendoline75 a écrit :Sa m'est arrivé pendant un ECG.

parce que tu pratiques des ECG sur des patients à poil???
juju75011
 
Messages: 5
Enregistré le: 02 Jan 2011 22:47

Messagepar elvis » 18 Nov 2011 10:45

ce n'eeeeesssstttt paaaaaaasss saaaaaallllleee !!!!!!, en tout cas, 8 pages de forum sur l' erection du patient !! ....presque un TFE !!
Avatar de l’utilisateur
elvis
 
Messages: 12
Enregistré le: 11 Nov 2011 20:22

Messagepar Norma Colle » 18 Nov 2011 17:07

Indis a écrit :
Dans le temps, les vieilles IDE disent qu'elles balançaient de l'ether direct sur le truc... je ne doute pas de l'efficacité du truc... rien qu'à y penser j'en ai mal...
Dans les faits, hormis "finir le truc", je suis pas sûr que ça passe comme ça sans méthode barbare... et je doute que la "masturbation d'un patient en vue d'obtenir rapidement une verge flasque" fasse partie de la nouvelle réforme... mais je peux m'tromper !


je jure jamais je n'ai fait celà...... :lol: et je ne connaissais pas ce truc(juste que des IADE ou des MAR stoppent le hoquet des patients intubés à l'éther :fleche: éther dans la sonde.... :roll: . :roll: :roll: :roll: :roll: ..)..


:fleche: j'utilise l'humour et je propose de repasser plus tard....
(érections fréquentes lors des rasages zone intime.....)

par contre les messieurs qui exprès éjaculent dans leurs pansements ,là je n'accepte pas qu'ils laissent la "sauce" sans à minima essuyer...faut pas pousser non plus! :mal:
Dernière édition par 1 le Norma Colle, édité 18 fois.
Avatar de l’utilisateur
Norma Colle
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4855
Enregistré le: 30 Nov 2004 21:32

Messagepar Norma Colle » 18 Nov 2011 17:16

elvis a écrit :ce n'eeeeesssstttt paaaaaaasss saaaaaallllleee !!!!!!, en tout cas, 8 pages de forum sur l' erection du patient !! ....presque un TFE !!


je me suis contentée de cette page... :lol: trop long à lire le reste...et les zézettes franchement après des dizaines d'années de diplôme j'en ai vu toute une panolie:des petites,des grandes,"des" qu'il faut chercher car bien cachées,des cassées,des bizarres avec des hypospadias,des amputées...des sales,des propres ,des super crados....Nous les IDE et AS sommes et serons tous des pros de la "chose" au fur et à mesure de notre profession....mais il n'empêche que la première érection perverse de mon premier patient en OPH(le mec avait grillage post-op sur les yeux mais m'est avis qu'il voyait super bien car il avait réclamé la stagiaire" (j'avais tout juste 18 ans) je m'en souviens encore..... :lol: :lol: "Mr ne pouvait pas se la mettre seule dans l'urinal "paraît-il....La chambrée était une chambrée de 4 ou 6 gars et çà se marrait là-dedans...Je suis partie et il s'est débrouillé seul avec son engin! :lol: :lol:Mais je devais être aussi rouge que le foulard autour de mon cou.... :oops: :lol:
Probablement que si hier avait été aujourd'hui (avec donc des années de zézette à mon actif..)je la lui aurais enfilée à l'intérieur du pistolet.brutalement et sans ménagement en pinçant bien la chose .. :lol: "La garce" aurait-il juré!!!! :lol: :lol: :lol:

:fleche: donc jeunes étudiants si un patient pervers essaie de vous coincer,allez chercher dans le service une vieille "garce" rodée qui se fera un plaisir de faire le soin réclamé! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Norma Colle
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4855
Enregistré le: 30 Nov 2004 21:32

Messagepar tifany2203 » 18 Nov 2011 19:18

Pour ma part, la première fois que cela m'est arrivé j'était en stage en MAS. Le resident avait dans les 18 ans, cloué au lit car polyhandicapé (mangeait par sonde, ne pouvait pas bouger rien qu'un doigt...). J'ai du lui mettre un penilex et on m'a dit "je te previens souvent il est content quand on lui met, surtout des petites jeunes filles comme toi"
Je ne me suis pas vraiment poser la question à ce moment là de savoir si j'etais genée ou pas de toute façon mettre un penilex sur un penis en erection ou non... on touche quand meme le penis donc voilà après pfiou je restais pas 20 minutes avec lui à lui toucher "la quequette" donc voilà je ne m'attendais pas non plus à la "grosse erection" quoi donc pour moi pas de problèmes pour ce coup là.
Avatar de l’utilisateur
tifany2203
Adepte
Adepte
 
Messages: 104
Enregistré le: 21 Juil 2010 12:32
Site Internet: http://www.crosschampagne.fr.st
WLM: tifany2203@hotmail.fr
Localisation: Troyes

Messagepar Amandiiine » 18 Nov 2011 19:39

juju75011 a écrit :
Gwendoline75 a écrit :Sa m'est arrivé pendant un ECG.

parce que tu pratiques des ECG sur des patients à poil???


Parce que les vêtements empêchent le phénomène ?

Cà m'est arrivé aussi. Je l'ai laissé 15 min se calmer :P
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
Eh ben...
Avatar de l’utilisateur
Amandiiine
VIP
VIP
 
Messages: 1981
Enregistré le: 25 Aoû 2010 14:55
Localisation: Belgique


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-