Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 21 Aoû 2019 08:48

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Lenalan » 07 Oct 2016 18:29

S'ils ont les 2 mains valides, on peut aussi leur donner la tondeuse et vérifier ou fignoler quand ils ont terminé... En chir ambu j'ai jamais tondu le pubis des messieurs de moins de 80 ans :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16026
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar isaline93290 » 09 Oct 2016 16:43

églantine53250 a écrit :Si on très sensible et trop gêné dans cette situation, ce que je comprends qui puisse arriver aussi, on peut toujours tout recouvrir avec la serviette adéquate et tout le monde s'y retrouve : le jeune pudique qui n'y est pour rien et la soignante mal à l'aise. Comme ça on ne voit plus rien.

Ce n'est pas un métier facile et on est souvent confronté à des situations difficiles, délicates, il faut faire face et les gérer au mieux.
Chacun essaie de bien faire.





C'est vrai que le travail n'est pas toujours évident et certaines situations sont assez dures mais avec une bonne entente dans l'équipe, un esprit d'entraide, ça aide à faire face. Tous les conseils sont toujours les bienvenus et permettent aussi d'être davantage à l'écoute et d'avancer.
isaline93290
 
Messages: 4
Enregistré le: 01 Aoû 2016 15:05

Messagepar jbtenchi » 10 Oct 2016 12:02

isaline93290 a écrit :C'est vrai que le travail n'est pas toujours évident et certaines situations sont assez dures (...)

ça me fait rire désolé ....
ESI 2017/2020 IFPVPS
S1 : Centre de Gérontologie
S2 : Centre psychiatrique
S3 : Chir ORL/stomato
S4 : SSR Adulte polyhandicapé
S5/S6 : ....Loading in progress....
Avatar de l’utilisateur
jbtenchi
Forcené
Forcené
 
Messages: 268
Enregistré le: 25 Aoû 2016 11:18

Messagepar djamila93630 » 11 Nov 2016 15:33

églantine53250 a écrit :Si on très sensible et trop gêné dans cette situation, ce que je comprends qui puisse arriver aussi, on peut toujours tout recouvrir avec la serviette adéquate et tout le monde s'y retrouve : le jeune pudique qui n'y est pour rien et la soignante mal à l'aise. Comme ça on ne voit plus rien.

Ce n'est pas un métier facile et on est souvent confronté à des situations difficiles, délicates, il faut faire face et les gérer au mieux.
Chacun essaie de bien faire.



Je comprends aussi qu'on appréhende le premier contact avec un pénis et son gland mais il faut toujours une première fois. On prend son courage d'une main et son sexe de l'autre qu'il soit sans consistance ou rigide et turgide. Quand il faut il faut et il faut assurer.

Dans ce cas on peut se demander si à ce moment il ressent de la gêne ou pas , peut-être pas : il ne faut donc pas s'en inquiéter davantage ni s'en faire une maladie.

Le plus dur c'est toujours la première fois, après on s'y fait et il faut qu'il s'y fasse...
On n'a pas le choix
djamila93630
 
Messages: 5
Enregistré le: 17 Mai 2013 13:29

Messagepar epinephrine » 24 Déc 2016 17:04

I

Il arrive que lorsqu'on met un jeune dans la situation adéquate et la tenue appropriée dans toute sa nudité on se trouve devant son membre sexuel avec toute sa force et dans sa plénitude.

On voit tout, même le moindre frémissement de son scrotum !!

On ne peut même pas faire semblant de ne pas regarder si on le sent gêné avec son membre sexuel alourdi.
le moyen de faire autrement ?

Il ne faut pas non plus se voiler la face et faire des manières même si c'est dur.
Il faut le prendre du bon côté et surtout ne pas s'en offusquer.

Il faut rester zen
epinephrine
 
Messages: 4
Enregistré le: 24 Déc 2016 15:08

Messagepar Jo_bis » 24 Déc 2016 19:48

Vu le nombre de lectures de ce post (plus de 92 000), on voit que le sujet intéresse...

Perso, j'applique l'attitude suivante :
1) en laisser faire un maximum par le patient. Cela arrive le plus aux patients en pleine "force de l'âge", donc à moins qu'il soit dans le coma (dans ce cas pas de problème) ou amputé des deux bras (ça peut arriver...), je lui laisse faire sa toilette intime (ou rasage) seul.
2) Si à tout hasard, il faut faire le soin et que cela survient : je sors en lui disant que je reviens plus tard, et je vais m'occuper du patient suivant. En principe, à mon retour, tout va bien.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9391
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar wyllette » 26 Déc 2016 13:48

le post attire beaucoup ... :lol: il permet de poster son premier message comme epinehrine .. la veille de noel . :D .
. epinephrine .. qui voit ... puis qui regarde .. :choque: .
ne serait ce pas déplacé ? :choque:
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar parfum » 29 Déc 2016 19:21

ça n'est pas la question posée
parfum
 
Messages: 3
Enregistré le: 29 Déc 2016 19:19

Messagepar Ninyx » 02 Jan 2017 11:13

J'ajoute une anectode à la longue liste de réponse sur le sujet :lol: :
Entre ma 2ème année et ma 3ème, j'ai bossé en tant qu'AS à domicile.

Un patient d'environ 80 ans, qui ne parlait quasiment pas et à qui je faisais une toilette intime uniquement le soir a eu une fois une érection... Je n'ai rien dit, j'ai continué de faire mon travail, sans rien dire de plus que d'habitude. Et il a fini par éjaculer sur mon gant. J'ai été très gênée, mais comme j'imaginais qu'il devait l'être aussi, j'ai fait comme de rien ! Je pense qu'il a apprécié... Il m'a regardé après en souriant, l'air vraiment gêné...

Après, comme il ne parlait pas... Peut-être plus facile aussi pour le soignant de ne pas réagir ! Je ne sais pas quelle aurait été ma réaction si ça avait été quelqu'un qui parle et plus jeune...!
ESI 2013-2016
1 : EHPAD / Consult cardio / Psychiatrie
2 : Post-urgence pédiatrique / SSIAD / Chirurgie Orthopédique
3 : Hépato - Gastroentérologie / Plaie et cicat / Néonatalogie

IDE 2016 !
Avatar de l’utilisateur
Ninyx
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 439
Enregistré le: 25 Sep 2011 20:55

Messagepar isaline93290 » 15 Jan 2017 16:49

Ce qui est à craindre en effet quand ils sont tout nus surtout si l'effet de cette nudité est visible et bien marquée c'est que ne se déclenche le processus qui ne peut aller que jusqu'à son terme - et jusqu'à sa dernière goutte.

S'ils apprécient sur le moment qu'en est-il après ??
Tout leur échappe,

Et les jeunes, encore plus sensibles du gland, sont certainement plus exposés

Dès les signes avant-coureurs, que faire ? quelle attitude adopter ?
C'est sûr que la question se pose et la réponse n'est pas aisée mais je pense aussi que le mieux est de faire comme si de rien n'était, comme si c'était quelque chose de tout à fait naturel, faute de mieux, et éviter de les culpabiliser.
isaline93290
 
Messages: 4
Enregistré le: 01 Aoû 2016 15:05

Messagepar epinephrine » 11 Fév 2017 12:15

Les hommes sont peut-être moins impressionnés quand ils se trouvent nez à nez avec des érections de pénis surtout si celles-ci sont d'une grande vigueur, gland à nu avec ses petites joues
puisqu'ils connaissent aussi ces situations.

Il ne faut pas en avoir peur : ils sont mignons aussi quand ils sont tout nus avec leur engin à géométrie variable.
epinephrine
 
Messages: 4
Enregistré le: 24 Déc 2016 15:08

Messagepar alex38100 » 14 Fév 2017 13:52

C'est bizarre cette situation ne m'est jamais arrivé.
:lol:
Le fait d'être barbu doit jouer dans la balance.
IDE
Avatar de l’utilisateur
alex38100
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 431
Enregistré le: 24 Mai 2011 20:14

Messagepar Lenalan » 14 Fév 2017 13:58

alex38100 a écrit :C'est bizarre cette situation ne m'est jamais arrivé.
:lol:
Le fait d'être barbu doit jouer dans la balance.


On est jamais à l'abris de rien :lol:
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16026
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Jo_bis » 14 Fév 2017 17:40

Lenalan a écrit :
alex38100 a écrit :C'est bizarre cette situation ne m'est jamais arrivé.
:lol:
Le fait d'être barbu doit jouer dans la balance.


On est jamais à l'abris de rien :lol:

Voui-voui...Alex, il faut vous attendre à l'imprévisible !! :lol:
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9391
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar djamila93630 » 27 Fév 2017 17:34

c'est sûr que s'ils n'ont rien sur le sexe le moindre effet se voit tout de suite mais peut-être qu'ils ne s'en plaignent pas...
djamila93630
 
Messages: 5
Enregistré le: 17 Mai 2013 13:29


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-