Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 21 Mai 2019 08:16

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar antoine 2008 » 09 Mar 2017 09:48

tifany2203 a écrit :Pour ma part, la première fois que cela m'est arrivé j'était en stage en MAS. Le resident avait dans les 18 ans, cloué au lit car polyhandicapé (mangeait par sonde, ne pouvait pas bouger rien qu'un doigt...). J'ai du lui mettre un penilex et on m'a dit "je te previens souvent il est content quand on lui met, surtout des petites jeunes filles comme toi"
Je ne me suis pas vraiment poser la question à ce moment là de savoir si j'etais genée ou pas de toute façon mettre un penilex sur un penis en erection ou non... on touche quand meme le penis donc voilà après pfiou je restais pas 20 minutes avec lui à lui toucher "la quequette" donc voilà je ne m'attendais pas non plus à la "grosse erection" quoi donc pour moi pas de problèmes pour ce coup là.


Bonjour Tifany, cela ne doit pas être évident tous les jours pour vous ?
Vraiment coup de chapeau pour votre metier...... je pourrais en témoigner.... Bonne journée à vous
antoine 2008
 
Messages: 1
Enregistré le: 09 Mar 2017 09:38

Messagepar epinephrine » 28 Mai 2017 15:03

Garder la tête froide au moment des heures d'érection matinale, même si ça peut émouvoir ou impressionner.

Surtout ne pas s'affoler : c'est un signe de bonne santé et ils n'ont pas à s'en faire non plus étant totalement impuissants pour dégonfler leur hampe et ne peuvent qu'attendre avec la turgescence et la tête bien haute

D'ailleurs peut-on faire autrement ?

en plus, s'ils apprécient aussi, il n'y a pas de raison de s'en faire, de se prendre la tête

... et on peut raser la petite moustache plus facilement...
epinephrine
 
Messages: 4
Enregistré le: 24 Déc 2016 15:08

Messagepar wyllette » 28 Mai 2017 16:02

Épinephrine, je peux voir que ce sujet est à ce jour le seul sujet qui vous intéresse
search.php?author_id=269219&sr=posts :lol:
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Jo_bis » 28 Mai 2017 16:56

epinephrine a écrit :Garder la tête froide au moment des heures d'érection matinale, même si ça peut émouvoir ou impressionner.
Surtout ne pas s'affoler : c'est un signe de bonne santé et ils n'ont pas à s'en faire non plus étant totalement impuissants pour dégonfler leur hampe et ne peuvent qu'attendre avec la turgescence et la tête bien haute
D'ailleurs peut-on faire autrement ?
en plus, s'ils apprécient aussi, il n'y a pas de raison de s'en faire, de se prendre la tête
... et on peut raser la petite moustache plus facilement...

Vous avez un gros problème avec le sujet des érections : vous assouvissez vos fantasmes par correspondance ? (= voyeur ? pervers?)
Etes-vous au moins de la profession ?
J'en doute étant donné votre argumentaire. :roll: :roll:
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9244
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar epinephrine » 30 Mai 2017 11:13

C'est sûr que si on sent que le patient est gêné on n'insiste pas, on revient plus tard et on le recouvre pendant les autres soins, d'ailleurs jobis rappelle très bien cette règle.

Je pense aussi qu'il n'est pas question que le patient se trouve mal à l'aise et ses conseils sont à appliquer dans ce cas :

Perso, j'applique l'attitude suivante :
1) en laisser faire un maximum par le patient. Cela arrive le plus aux patients en pleine "force de l'âge", donc à moins qu'il soit dans le coma (dans ce cas pas de problème) ou amputé des deux bras (ça peut arriver...), je lui laisse faire sa toilette intime (ou rasage) seul.
2) Si à tout hasard, il faut faire le soin et que cela survient : je sors en lui disant que je reviens plus tard, et je vais m'occuper du patient suivant. En principe, à mon retour, tout va bien.
epinephrine
 
Messages: 4
Enregistré le: 24 Déc 2016 15:08

Messagepar jeanpelletier » 25 Fév 2019 10:29

ça m'est encore jamais arrivé .! aha
peut-être car je suis un homme :D
jeanpelletier
 
Messages: 2
Enregistré le: 22 Fév 2019 11:42

Messagepar lafolldingue » 25 Fév 2019 10:49

jusqu'au jour où! :lol: :lol:
malheureusement, il s'agit d'une réaction physiologique normale et incontrôlée...
Alors lorsque ça m'arrive, et bien je laisse le patient seul quelques instants avant que ça ne redescende. :lol:
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2363
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Estienne » 25 Fév 2019 13:26

A prendre au sérieux, car ça peut être un signe clinique d'un surdosage au viagra!
On prends les constantes, on mesure la longueur, on estime le degré de dureté, la couleur qui ne doit pas devenir violacée, on surveille, on cible, on informe le médecin :lol:
Estienne
Adepte
Adepte
 
Messages: 145
Enregistré le: 15 Jan 2018 15:36

Messagepar lafolldingue » 25 Fév 2019 13:39

au delà de 4h faut s'inquiéter...
- priapisme ?
- roco siffredi ?
:lol: :lol: :lol:
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2363
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Lenalan » 25 Fév 2019 14:18

C'est arrivé à une de mes collègues AS et le monsieur a été "jusqu'au bout" sans rien y toucher :D C'est très gênant, en plus elle n'a rien trouvé de mieux qu'aller le dire à la psy, qui l'a dit à ses filles (dans le style "c'est un pervers" :roll: ).

Le même monsieur a eu la même chose avec LE collègue AS de nuit. Une autre collègue de nuit est parvenue au même résultat sans rie toucher, juste en lui parlant. Le monsieur est très gêné et ne contrôle rien....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15640
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 25 Fév 2019 19:52

Ce genre de choses est un peu tabou... or, on met les mains dans la patouille à longueur de journées!!!! :lol: alors qu'est ce qui choque?? C'est naturel, ça ne veut pas forcément dire que le patient est un pervers... à moins qu'il jette un petit regard lubrique et ne demande un peu d'aide! :lol:
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2363
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-