HYGIENE

Des défis pour l'hygiène des mains !

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

Le ministère de la santé propose aux hospitaliers, libéraux, organisations d'usagers et de professionnels de santé, de lancer des défis sur l'hygiène des mains... Allez, c'est parti !

En 2015, le ministère de la santé organisait un concours pour promouvoir l'hygiène des mains. Cette année, ce sont des défis qui seront imaginés à l'occasion de la neuvième édition de la journée "Mission mains propres" qui se déroulera du lundi 9 au vendredi 13 mai.

Des défis pour encourager l’implication des patients et des professionnels de la santé dans la promotion de meilleures pratiques d’hygiène des mains.

Sauvez des vies : lavez-vous les mains" nous dit la campagne 2016 de l'Organisation mondiale de la santé

Au programme: des défis visant à valoriser des actions autour de la promotion de l'hygiène des mains, mais aussi des flashs mobs, et des performances sportives. Les cinq thèmes retenus pour l'opération en 2016 sont :

  • "L'hygiène de mes mains, mon geste santé quotidien" : l'application concrète d'une bonne hygiène des mains dans la vie des patients/résidents ;
  • "Je me désinfecte les mains, je vous protège" : l'intérêt de l'hygiène des mains pour la sécurité des soins expliqué par les professionnels ;
  • "Désinfection des mains : mieux informé, bien protégé" : l'intérêt de l'hygiène des mains ressenti par les patients/résidents ;
  • "Les gants au bon moment" : les gants, ce n'est pas tout le temps ! ;
  • "L'hygiène des mains, parlons-en" : l'organisation de "causeries", d'échanges entre professionnels et patients/résidents ou entre services sur l'hygiène des mains.

L'opération, encouragée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), vise notamment les professionnels hospitaliers ou libéraux, médicaux ou soignants, associations et organisations de professionnels et d'usagers, sociétés savantes, services dédiés à la prévention, agences régionales de santé (ARS), collectivités territoriales, enseignants et formateurs.

En pratique

Retour au sommaire du dossier Hygiène hospitalière

Publicité

Commentaires (0)