LIVRE

A lire - Chambre 2 : vertigineux plongeon dans le ventre des femmes

par .

Cet article fait partie du dossier :

Livres de la rédaction

    Précédent Suivant

Dans l'ouvrage Chambre 2, Julie Bonnie raconte l'histoire de Béatrice, une auxiliaire de puériculture, ancienne danseuse nue au Cabaret de l'Amour, qui cherche à vivre « normalement ». Un bel hommage au corps des femmes et à leur force...

Chambre 2 Julie Bonnie couverture

Chambre 2 : Un bel hommage au corps des femmes

Au travers de son livre Chambre 2, Julie Bonnie, lauréate du Prix du Roman Fnac 2013, raconte l'expérience singulière de Béatrice devenue auxiliaire de puériculture dans une maternité après avoir été danseuse nue au Cabaret de l'Amour. Elle vit désormais seule avec ses deux enfants et sa blouse rose n'est qu'un moyen de cacher un profond mal-être...

Colère, frustration, anxiété, joie...

Au fil des pages, Béatrice peint le portrait de ces femmes à la fois fragiles et courageuses qu'elle rencontre. Chaque chambre numérotée de la maternité possède son propre lot d'émotions qui ne laisse pas Béatrice indifférente...

- Chambre 6 - En général, c'est la césarienne en urgence. La dame coupée en deux. Quand la chirurgienne lui a découpé le ventre, elle lui a aussi découpé l'âme. Mais les chirurgiens ne savent pas ce qu'ils découpent. On leur a appris la chair, la peau, l'utérus, le muscle. Pas l'âme.

- Chambre 7 - Sa fille est adorable, ses vêtements sont très mignons, la taille est parfaite. Elle dort sur une peau de mouton. La dame boit une tisane et dans la pièce ça sent les plantes et les fruits, elle a des bracelets qui font un joli bruit quand elle bouge, son ventre est rebondi mais ferme et touchant.

- Chambre 8 – On lui a proposé de ne pas continuer sa grossesse parce que l'enfant était atteint d'une maladie terrible, qui ferait souffrir tout le monde et lui en premier.[...] Ce qu'elle a pleuré, ce jour-là, dépasse l'entendement, si l'on n'a pas soi-même vécu la mort d'un bébé, si malade ou monstrueux soit-il.

- Chambre 10 - C'est pour ça qu'à la chambre 10, j'ai toujours de la colère. J'y ai vu des fantômes, des femmes qui n'avaient plus de volonté de femme, des femmes manipulées, des femmes qui subissent la maternité.

- Chambre 12 - Il est né dans la nuit. Elle le tient dans ses bras et le regarde. Lui, il a les yeux grands ouverts, fait de petites grimaces et bouge ses mains. Il raconte à sa maman, et sa maman lui répond avec des sons haut perchés, très doux. Je ne peux pas m'empêcher de sourire. J'adore voir des bébés qui parlent quand leur maman les écoute. Il y a là-dedans une sorte de magie. Un échange de monde à monde.

De danseuse à auxiliaire de puériculture

Tout au long de l'ouvrage, Béatrice se remémore son passé de danseuse de cabaret. La normalité lui pèse et elle donnerait tout pour retrouver sa vie d'antan. Avec ses compagnons Paolo, Pierre et Pierre, et son amour de toujours, Gabor, elle sillonnait les routes pour donner des représentations chaque soir. Rien ne lui procurait plus de plaisir que de danser. Mais un jour, tout s'est effondré et son rêve de devenir Marylin Monroe s'est envolé...

Dans son premier roman, Julie Bonnie, par ailleurs auteur compositeur, chanteuse et violoniste, se plaît à alterner passé et futur. Elle-même auxiliaire de puériculture et artiste, elle aborde avec beaucoup de sensibilité le thème de la naissance sous toutes ses coutures, avec les joies et les peines qu'un tel événement peut entraîner.

• Bonnie J., Chambre 2, Éditions Belfond, Paris, août 2013, 192 pages, 17,50 €. Pour en savoir plus juliebbonnie.com

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Rédactrice Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Livres de la rédaction

Publicité

Commentaires (0)