PSYCHOLOGIE

La sophrologie: une aide pour gérer les tensions avant une intervention

    Précédent Suivant

Un nouveau témoignage sur l'efficacité de la sophrologie caycédienne sur le stress avant une opération chirurgicale. Une technique utile autant pour le praticien, qui évoque, ici, son expérience, que pour l'ensemble du personnel et pour les patients.

Le Dr Thibault Ludot, chirurgien et urologue raconte comment et pourquoi il fait appel à la Sophrologie Caycédienne pour la préparation de ses patients et de ses équipes au bloc opératoire avant l'intervention. En effet, il a remarqué que la prise en charge des patients sur le plan émotionnel lors de l'annonce d'un diagnostic ou d'une opération à venir était inexistante.Je vois les modifications psychologiques apportées par la sophrologie notamment sur le plan relationnel avec des patients nettement moins stréssés. Evidemment, avoir des patients plus détendus permet d'éviter d'éventuelles situations de conflits avec le personnel.Un patient moins stréssé arrive plus confiant au bloc opératoire, souligne le médecin.

Une manière plus sereine d'aborder les soins et l'intervention pour toute l'équipe soignante, les praticiens comme les paramédicaux, et ce, même si clairement on n'a pas l'habitude de ce genre de pratique. La confiance entre les différents membres du personnel est accentuée, ils paraissent plus soudés. Le chirurgien note une harmonie plus importante et surtout un calme intérieur contre lequel on n'a pas a lutter. Il est clair que lors d'une opération, le praticien a beaucoup de choses à gérer : son propre stress, celui du patient et celui du reste de l'équipe. D'où l'intérêt de ce travail de sophrologie pour lever ces tensions et ainsi lui permettre d'effectuer son travail en toute quiétude.

SophrocayCet article est réalisé en partenariat avec Sofrocay

Retour au sommaire du dossier Sophrologue

Publicité

Commentaires (0)