BLOG

"Cette patiente qui ne m'aimait pas..."

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Nous entrons chez les gens, nous franchissons les portes et parfois au détour d'un couloir, la magie n'opère pas. Il n'y a pas de lien possible, ce qui est déstabilisant car le lien fait partie de notre métier. La blogueuse La petite infirmière dans la prairie nous raconte cette expérience destabilisante qui a marqué son esprit.

Coeurs brisés

"On ne peut pas plaire à tout le monde et je suis au moins sûre d'une chose : je ne lui plaisais pas du tout..."

Elle ne m'aimait pas. Je le voyais,je le sentais.Je le voyais au moment même où mon pied franchissait la porte de sa maison. Son regard se posait sur moi et je sentais bien qu'elle ne me portait pas dans son cœur. J'avais pourtant essayé maintes et maintes fois de la caresser dans le sens du poil, mais c'était peine perdue. Elle ne m'aimait pas, voilà tout. Lorsque je commençais le soin, elle me regardait de haut. Elle surveillait mes moindres faits et gestes. Lorsque j'entamais la conversation, elle se fermait comme une huître et me répondait sèchement coupant court à la discussion. Pourtant, je ne me démontais pas et tentais tous les stratagèmes : de la petit phrase pleine de guimauve en entrant, au sourire qui va bien, en passant par le ton détaché mais rien n'y faisait. On ne peut pas plaire à tout le monde et je suis au moins sûre d'une chose : je ne lui plaisais pas du tout.

Elle avait ses préférées et je n'en faisais pas partie !

Au début, bien sûr, ma fierté en avait pris un coup et puis, ma fierté et moi étions passées à autre chose. Nous avions pris de la distance. Bon, j'avoue, j'y allais un peu à reculons mais j'y allais quand même juste parce qu'après tout, si ma tête ne lui revenait pas, c'était son problème.Maintenant que les années ont passé, je pense parfois à cette dame et un sourire se pointe en me remémorant sa tête lorsque j'arrivais chez elle. Je me souviens d'un jour de forte...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)