EN BREF

Covid-19 : les infirmières confrontées à un "traumatisme de masse" selon le CII

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Les mots sont forts : "traumatisme de masse, effectifs sur la corde raide, détresse psychologique croissante..." D'après le Conseil International des Infirmières, qui a mené l'enquête, les infirmières et infirmiers à travers le monde subiraient "un traumatisme de masse" depuis l'arrivée de la pandémie de Covid-19, il y a un an. Le nombre de décès confirmés d’infirmières dépasse désormais les 2 200, affirme l'instance et, des niveaux élevés d’infection parmi les personnels infirmiers se maintenant, les effectifs, sur la corde raide, ressentent une détresse psychologique croissante du fait d’une charge de travail toujours plus lourde, d’une violence permanente et des personnes s’élevant contre la vaccination. Evoquant les effets dévastateurs de la pandémie, à court et à long terme, le CII redoute par exemple des départs de grande ampleur au sein de la profession, alors même que le monde est confronté à une pénurie de soignants selon lui. Le Conseil International des Infirmières s'inquiète également de l'impact psychologique de la pandémie : Partout dans le monde, prendre en charge des patients atteints de COVID-19 suppose de gérer un nombre croissant de décès, de devoir se substituer aux parents ne pouvant pas être aux côtés de leur proche, même lorsqu’il est mourant, de s’inquiéter du manque d’équipements de protection individuelle, d’être maltraitées autour d’elles et par des personnes niant la pandémie et de craindre de transmettre le virus à leurs proches en rentrant chez elles, souligne Howard Catton, le directeur de l'institution, avant d'en appeler au réveil des pouvoirs publics, qui doivent prendre selon lui des mesures immédiates pour remédier à l’effet COVID-19.

Retrouvez en ligne le communiqué du CII.

Consultez également le rapport du CII sur le sujet.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)