EN BREF

Covidom, une appli pour télésurveiller les patients Covid, mise à disposition des libéraux

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

A partir du 23 avril, Covidom, une application développée par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et Nouveal e-santé qui permet de télésurveiller plus de 60 000 patients porteurs ou suspectés d'être atteints par le Covid-19, mais ne nécessitant pas une prise en charge à l’hôpital, sera gratuitement mise à disposition de l'ensemble des médecins et des infirmiers libéraux de France métropolitaine, via un formulaire d'inscription en ligne dédié aux professionnels de santé. 

Cette application e-santé a été mise en place dès le 9 mars dans deux établissements de santé de référence (ESR), l'hôpital Bichat et la Pitié-Salpétrière. L'objectif de Covidom ? Assurer un télésuivi à distance des patients qui ne présentent pas de signes de gravité, sans surcharger les établissements de santé et les médecins généralistes, peut-on lire sur le site service-public.fr.

Comment ça marche ? Lors d'une première consultation, le médecin crée le profil du patient, puis celui-ci répond quotidiennement à un questionnaire simple en ligne, depuis un ordinateur ou via l'application disponible. En fonction de la réponse au questionnaire, des alertes peuvent être générées. Par exemple, en cas de forte fièvre ou de gêne respiratoire importante signalée par le patient, l'équipe soignante (un centre de télésurveillance médicale est mis en place) alertée, contacte le patient pour adapter le suivi et la prise en charge ; Enfin, en cas d'urgence immédiate, il sera demandé au patient de se mettre en relation avec le 15.

La médecine de ville a joué un rôle décisif dans le contrôle de l'épidémie. Ce rôle sera renforcé pendant la période de préparation et d'accompagnement du déconfinement qui va s'ouvrir. Il est nécessaire que les professionnels de santé en ville puissent disposer d'un outil robuste et spécifique pour leur permettre de sécuriser le suivi à domicile de leurs patients à risque, suspects ou atteints de Covid-19. Covidom doit également permettre d'identifier au plus tôt les résurgences locales de foyers épidémiques et agir au plus vite pour endiguer d'éventuelles nouvelles vagues de contamination, précise un communiqué de presse.

Toutes les infos sur le site service-public.fr 

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)