EN BREF

Déconfinement à Paris : les soignants s'agacent du comportement de la population

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le nombre de patients atteints du Covid-19 est en baisse à l'hôpital de Mulhouse, mais nous restons très vigilants, explique Corinne Krencker, la directrice du Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA). Ce mercredi 13 mai, 320 patients sont encore pris en charge à l'hôpital de Mulhouse pour motif Covid, tous services confondus. L'épidémie n'est pas derrière nous.

Interrogée sur les images des Parisiens, nombreux au Sacré-Coeur ou au canal Saint-Martin, la directrice de l'hôpital de Mulhouse se dit révoltée. Ces images nous heurtent, nous blessent. Ces comportements génèrent une inquiétude. Une deuxième vague n'est pas exclue, ajoute le Dr Philippe Guiot, directeur du pôle de réanimation. Ces images sont aussi terribles que celles que voyions au début du confinement dans les parcs parisiens ou au bord des plages, il faut avoir une attitude citoyenne. Le danger est le même partout, surenchérit Jean Rottner, médecin et président de la région Grand Est. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de France bleu

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)