EN BREF

Ehpad : la CNI appelle professionnels et usagers à la mobilisation

"Aujourd’hui, les dirigeants politiques ne peuvent plus ignorer l’urgence de la situation et leur entière responsabilité". Cette phrase résume assez bien la teneur du communiqué publié par la Coordination Nationale Infirmière, ce mardi 23 janvier.  Personnel abandonné, maltraitance des résidents, le constat, depuis longtemps maintenant, est toujours aussi alarmant, mais rien ne change, souligne le syndicat CNI qui s'inquiète d'une situation qui s'impose insidieusement comme la normalité. La parole des soignants se libère et inonde les médias ainsi que les réseaux sociaux, souligne encore la CNI, alors qu'un nouvel exemple nous était donné le 22 janvier par RTL. Pour la CNI, nous sommes aujourd'hui face à un choix de société, alors que le vieillissement est devenu un marché et que les investisseurs privés se bousculent pour racheter des structures publiques abandonnées par les pouvoirs publics : quel avenir souhaite-t-on offrir à nos aînés et quel contrôle souhaite-on garder aussi bien dans la gestion des EHPAD que sur la prise en charge des résidents ? interroge le syndicat.
Dans ce contexte, la CNI appelle professionnels et usagers à la mobilisation, le 30 janvier prochain autour d'un objectif simple et néanmoins ambitieux au regard de la situation dans les établissements français : "éradiquer la maltraitance dans nos Ehpad".

Publicité

Commentaires (0)