EN BREF

L'hôpital militaire de Mulhouse réduit sa capacité d'accueil d'un tiers

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Mis en place le 23 mars dernier, l’hôpital militaire de campagne de Mulhouse a commencé à être démonté le samedi 18 avril. Il va réduire d’un tiers sa capacité, soit une dizaine de lits sur, les 30 lits initiaux. Il avait accueilli son premier patient le 24 mars.  Nous avons déséquipé la travée 1, qui correspond à un module de 10 lits de réanimation de l’Élément militaire de réanimation (EMR) du Service de santé des armées, le démontage est encore en cours, a indiqué samedi matin à l’AFP le lieutenant Lucie. Selon une source au ministère des Armées, il ne s’agit pas de démanteler l’EMR mais de l’adapter aux besoins, en bonne intelligence avec les autorités sanitaires, soulignant que 13 lits de l’EMR restaient occupés, sur les 20 qui restent pleinement opérationnels.

Article à lire sur ouestfrance.fr



Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)