EN BREF

L'infection au COVID-19 sera "systématiquement et automatiquement" reconnue comme maladie professionnelle

    Suivant

Aux soignants qui tombent malades, je le dis : le coronavirus sera systématiquement et automatiquement reconnu comme une maladie professionnelle et c'est la moindre des choses. Il n'y a aucun débat là-dessus comme il n'y aura jamais aucun débat dès lors que les mesures annoncées iront dans le sens de la plus grande protection possible de ceux qui sont sur le terrain, a annoncé Olivier Véran à l'occasion de sa conférence de presse quotidienne le lundi 23 mars à 19h. De son côté, Edouard Philippe, Premier ministre, lors de son intervention au JT de 20h de TF1, l'a également affirmé pour tous ces soignants qui tombent malades, le coronavirus sera reconnu comme maladie professionnelle: il n’y aura aucun débat là-dessus

Depuis le 24 janvier 2020, la France compte 19 856 cas confirmés de Coronavirus COVID-19. La maladie a tué 860 personnes dans l’Hexagone depuis le début de l’épidémie et 2082 patients étaient lundi soir en réanimation, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran qui promet des tests de dépistage rapide dans les prochaines semaines. Du côté des soignants, alors que l'on compte, hélas, 5 décès dans les rangs des médecins, l'APHP comptabilise 490 cas positifs au coronavirus chez les soignants et le CHU de Strasbourg 238 cas. Des chiffres qui devraient encore augmenter dans les jours à venir. 

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)