EN BREF

Journée « d’urgences mortes » au CH Dron après une violente agression

    Suivant

Dans la nuit de samedi à dimanche, trois médecins, des infirmières et une aide-soignante du service des urgences du CH Dron, ont été violemment pris à partie par une quinzaine de personnes qui accompagnaient une personne âgée victime d’un malaise. Mais depuis lundi après-midi, la colère prend petit à petit le pas sur les bleus à l’âme. En effet, trois personnes interpellées ont été remises en liberté, sous contrôle judiciaire. Une décision de justice jugée « incompréhensible » par le corps médical qui les pousse à organiser une journée d’urgence morte. Nous sommes en droit d’attendre des peines de prison ferme. La procédure initiée par le parquet de Lille nous semble un peu bizarre.

Lire la suite sur lavoixdunord.fr

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)