EN BREF

Les Assises de la psychiatrie reportées à septembre

    Suivant
La nouvelle a été annoncée par communiqué le 15 juin : le ministère de la Santé reporte la tenue des Assises de la psychiatrie, initialement prévues avant l'été, au mois de septembre. Il a toutefois tenu à faire un point sur l’état d’avancement de l'événement, précisant en premier lieu que les travaux préparatoires à l’organisation de cet événement se développent activement. Le traitement et l’analyse des 15 000 réponses receuillies à l'issue de la consultation lancée auprès de professionels du social et du médico-social et des usagers pour connaître leurs propositions d'amélioration pour le secteur seraient ainsi en voie d’achèvement, indique-t-il. Une première réunion du Comité des Assises, qui réunit 15 personnalités chargées d’accompagner la préparation de l’événement, s’est tenue le 2 avril et a permis d’identifier un certain nombre de thématiques prioritaires : la santé mentale des enfants et des jeunes, des personnes âgées et des populations spécifiques (handicap, précarité), la prévention et la prise en charge du suicide, la santé mentale et les maladies somatiques, la psychiatrie et la psychologie face à la crise sanitaire et économique, la recherche en psychiatrie et en santé mentale, les nouvelles souffrances et maladies, et les addictions. Ce Comité se réunira de nouveau le 17 juin prochain pour acter la finalisation du programme et faire le point sur l’état d’avancement des différents travaux destinés à nourrir les débats qui se tiendront lors des Assises.

Augmentation des addictions, des troubles dépressifs ou du sommeil… La crise du Covid-19 et son cortège de restrictions a eu un impact non-négligeable sur la santé mentale des Français et a surtout révélé les défaillances qui pèsent sur sa prise en charge. C’est dans ce contexte qu’Emmanuel Macron avait annoncé le 14 janvier dernier la tenue d’Assises de la santé mentale et de la psychiatrie, dont l'objectif est de dresser un état des lieux de l’offre de soin et d’accompagnement existante. Définies par le ministère de la Santé comme un temps fort d’échange et de communication pour tous les acteurs de la psychiatrie, et plus largement toutes les parties prenantes concernées, elles s’appuieront sur les restitutions de la consultation en ligne (aujourd'hui close) et les propositions envoyées à cette adresse mail dédiée : assises.santementale.psychiatrie@sante.gouv.fr

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)