EN BREF

#MoisSansTabac : 28% des étudiantes sont fumeuses et 21% ne souhaitent pas arrêter de fumer

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

La SMEREP révèle le comportement des étudiantes et lycéennes à l’occasion de la 3ème édition du #MoisSansTabac. Selon l’enquête Santé 2018 conduite par Opinion Way*, 15% des étudiantes déclarent fumer à certaines occasions et 13% déclarent fumer tous les jours. Du côté des lycéennes, 14% se disent actuellement fumeuses de manière régulière ou occasionnelle. Préserver sa santé (66%) et son porte-monnaie (56%) sont les motivations principales pour l’arrêt de la cigarette chez les étudiantes. De plus, pour 32%, il s’agit d’éviter les effets esthétiques (dents jaunes, qualité du teint, haleine …). L’étude révèle aussi que les étudiantes souhaitant arrêter de fumer déclarent pouvoir le faire seule (61%) ou encore par l’hypnose (20%). Nouveau facteur à prendre en compte : la cigarette électronique puisque 18% pense que c’est un bon moyen de sevrage.


*Etude Opinion Way pour la SMEREP réalisée par un questionnaire en ligne du 19 avril au 21 mai 2018 auprès de 1 0001 étudiants et 1 000 lycéens de France.

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (1)

Gerard Audureau

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Ce titre ne reflète pas la réalité de l'enquête

Attention aux titres accrocheurs !
Il est, en effet très réducteur, voire trompeur, d'associer dans une même phrase 28% d'étudiants fumeurs et 21% qui ne souhaitent pas arrêter de fumer.
L'étude dénombre bien 28% de fumeurs, chiffre en diminution par rapport à 2017 (26%)
Quant au chiffre de 21%, il représente 21% des 28%, soit 6% des étudiants. Peut-être aurait-il mieux valu faire état de 79% des étudiant fumeurs qui manifestaient le désir d'arrêter le tabac ou plus précisément de 79% qui ne manifestaient pas le désir de ne pas arrêter, ce qui est une formulation indigeste.