EN BREF

À Paris, 900 lits d'hôpital actuellement fermés faute de personnels soignants

    Suivant

Des postes budgétés mais non pourvus: faute de personnel, 900 lits sont actuellement fermés à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), confrontée à des difficultés de recrutement et de fidélisation chez les soignants, notamment chez les infirmiers, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, a annoncé ce chiffre mardi en commission médicale d'établissement.

Dans un discours introductif, consultable en ligne sur le site de la CME, Martin Hirsch a rappelé les difficultés de recrutement, particulièrement marquées et concentrées sur certains métiers, rencontrées par le CHU francilien. Ces difficultés, plus diffuses depuis un an, puisque par exemple, elle touchent de nombreux infirmiers, avec 400 postes vacants, sont en partie liées à des questions indéniables de rémunération, accentuées en Île-de-France, a déploré le directeur général.

La rémunération des personnels paramédicaux est un problème de fond et probablement la première raison des tensions à l'AP-HP, a reconnu Martin Hirsch mardi. Lui vise des améliorations salariales à court terme de 10 à 20% pour 10 ou 20% des agents, via divers leviers comme les primes prévues pour les personnels des urgences, quand les grévistes réclament des hausses de salaires générales de 300 euros par mois. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le Figaro.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)