EN BREF

Olivier Véran s'engage pour la reconnaissance et le déploiement des IPA

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

Hier, lundi 19 avril, le Conseil National Professionnel des infirmiers en pratique avancée (CNP IPA) et l’Union Nationale des infirmiers en pratique avancée (UNIPA) ont été reçus par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. Durant cette rencontre, les infirmiers en pratique avancée ont exposé les freins à l’implantation de la pratique avancée en France, précise le communiqué des deux organisations. Selon elles, Olivier Véran aurait souligné le retard français du déploiement de la pratique avancée et a exprimé le souhait de son développement rapide et efficace. Pour ce faire, Olivier Véran a mandaté le directeur général de la CNAM, Thomas Fatôme pour régler au plus vite les problématiques liées aux systèmes d’information. Le ministre a aussi mandaté la conseillère en charge des sujets professionnels de santé, Sophie Sergent-Decherf, pour accélérer le déploiement des IPA en ville, avec un modèle économique adapté. Olivier Véran a profité de cette rencontre pour annoncer la revalorisation des grilles indiciaires des IPA dans la fonction publique hospitalière à hauteur de celles des infirmiers spécialisés. Une nouvelle bonification indiciaire (NBI) et une prime spécifique seront aussi créées.  Enfin, il a indiqué vouloir faire sauter les verrous concernant l’accès direct de la population aux infirmiers en pratique avancée et a mandaté Vanessa Fage-Moreel, sous-directrice de la DGOS, afin qu'ell lui remonte tous les freins à l’exercice en pratique avancée. Le ministre s’est engagé à faire modifier les décrets rapidement. Dans leur communiqué commun, le CNP IPA et L’UNIPA disent se réjouir de ces engagements.

La Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (0)