EN BREF

Prime pour les infirmiers en réanimation : le décret vient de paraître

Quinze jours après l’annonce du Premier ministre Jean Castex, le décret encadrant la nouvelle prime versée à certains infirmiers opérant en soins d’urgences et de réanimation dans la fonction publique hospitalière a été publié au Journal officiel. Sont concernés les infirmiers en soins généraux, aussi bien titulaires que stagiaires, et les cadres de santé exerçant « au sein des unités de réanimation, des unités de réanimation néonatale, des unités de soins intensifs, des unités de néonatalogie assurant des soins intensifs et des unités de surveillance continue », précise le texte. Le montant de la prime, lui, est fixé par arrêté à 118 euros nets mensuels, pour un versement effectif dès ce mois de janvier.

Une prime qui divise

De son côté, le syndicat Coordination Nationale Infirmière, qui dénonçait récemment dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron un Ségur inadapté aux revendications de la profession, a réagi en dénonçant une prime qui tendrait à diviser les professionnels de santé. Les professionnels de santé ne veulent pas d'un saupoudrage de primes permanent, mais bel et bien obtenir des conditions de travail correctes avec plus de personnels, du meilleur matériel et la reconnaissance de la part du gouvernement, a-t-elle fait valoir dans un communiqué, martelant que la souffrance est dans chaque service, pour chaque agent hospitalier.

Publicité

Commentaires (0)