EN BREF

Au Québec, les infirmières praticiennes spécialisées gagnent en autonomie...

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

Les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) pourront maintenant administrer un traitement aux patients atteints de six maladies chroniques, dont le diabète et l'hypertension artérielle. L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et le Collège des médecins ont conclu une entente en ce sens et viennent d'en faire l'annonce. Les infirmières praticiennes spécialisées sont des professionnelles de la santé qui peuvent poser certains gestes médicaux auparavant réservés aux médecins. On les retrouve dans certaines spécialités, comme la cardiologie et la néonatalogie, mais surtout en soins de première ligne. Elles ont la capacité d'évaluer un patient, de poser un diagnostic et de prescrire les médicaments requis. Et de rappeler, qu'en ce moment, il y a 413 IPS au Québec. Le ministère de la Santé et des Services sociaux s'est cependant engagé à en augmenter le nombre à 2000 d'ici 2024-2025.

La suite est à lire sur ici.radio-canada.ca

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (0)