EN BREF

Quels dépistage et suivi de patients COVID19 par les IDEL : un nouvel arrêté le précise

L’arrêté du 26 Octobre 2020 (modifiant l'arrêté du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures d'organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire) permet le remboursement des tests antigéniques, la possibilité de réaliser la totalité du test dans des lieux hors exercice habituel des professionnels et la possibilité de travailler en inter professionnalité.

Le texte précise ceci : le prélèvement et l'analyse réalisés dans le cadre d'un examen de détection des antigènes du SARS-CoV-2 par un dispositif médical de diagnostic in vitro mis à disposition dans les conditions prévues au VII du présent article, sont valorisés forfaitairement comme suit :
"Pour les infirmiers diplômés d'Etat libéraux ou exerçant en centre de santé : AMI 8,3 pour un examen sur le lieu d'exercice, AMI 9,5 pour un examen réalisé à domicile et AMI 6,1 pour un examen réalisé dans le cadre d'un dépistage collectif défini, au sens du présent article, comme la réalisation de trois tests au minimum. Ces cotations sont cumulables à taux plein avec la cotation d'un autre acte dans la limite de deux actes au plus pour un même patient".

De plus, une information, relayée par la Fédération nationale des Infirmiers (FNI), nous indique que le ministre des Solidarités et de la Santé a confirmé la prorogation des 4 mesures dérogatoires destinées aux IDEL qui devaient s’arrêter le 30/10/20 à savoir :

  • le suivi des patients Covid à domicile (AMI 5,8) ;
  • le dépistage par RT PCR à domicile (AMI 4,2) au cabinet ou collectif (AMI 3,1) ;
  • l’autorisation d’effectuer des soins à domicile sans mention spécifique sur l’ordonnance ;
  • la dérogation au professionnel de santé le plus proche.

Publicité

Commentaires (0)