EN BREF

Vienne : large dépistage à l'hôpital de Loudun après plusieurs cas de coronavirus

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Des prélèvements ont été effectués vendredi sur près de 250 patients et agents du site hospitalier de Loudun (dans la Vienne) après que neuf cas de Covid-19 ont été identifiés, a-t-on appris auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) et du CHU de Poitiers. Le premier cas au centre hospitalier Renaudot, dans le nord de la Vienne, a été détecté chez une patiente arrivée de l'hôpital de Saumur (Maine-et-Loire), où un "cluster avait été identifié" peu après son transfert à Loudun. Un dépistage a alors été effectué auprès d'une vingtaine de patients de l'unité de soins de suite et de réadaptation, où était hospitalisée la patiente venue de Saumur, et d'une soixantaine d'agents hospitaliers. "Deux autres patients" ainsi que "six membres du personnel" se sont alors révélés positifs, a expliqué le CHU de Poitiers dans un communiqué.

A la demande de l'ARS Nouvelle-Aquitaine, le CHU poitevin a procédé vendredi 22 mai à d'autres prélèvements sur le site hospitalier de Loudun, touchant cette fois 84 patients et résidents ainsi que 142 agents de l'Ehpad et de l'unité de soins de longue durée. Les résultats seront connus d'ici demain à la mi-journée, selon le communiqué. Les trois patients touchés ont été transférés au CHU de Poitiers et isolés dans le secteur gériatrique dédié au Covid-19, selon le communiqué, alors que les agents infectés sont à l'isolement chez eux, en arrêt maladie. 

Par ailleurs, à Poitiers, les quelque 80 résidents et 80 agents ou intervenants de l'Ehpad Marguerite Le Tillier devaient aussi être testés en fin de semaine. Une aide-soignante a en effet été déclarée jeudi 21 mai porteuse du virus et l'établissement a été placé en confinement préventif. Dans son communiqué, le CHU de Poitiers a en outre indiqué qu'il conduira samedi, à la demande de l’ARS, une campagne de dépistage dans trois Ehpad de la Vienne : à Migné-Auxances, où 50 résidents et 50 professionnels seront testés, Château-Garnier (70 résidents, 70 professionnels) et Vouneuil-sur-Vienne (60 résidents, 45 professionnels).

 

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)