ESI

Cas Concret Cardiologie n°3

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Infirmier(e) dans une unité de soins intensifs de cardiologie, vous devez "prendre soin", le lundi 24 Fevrier 2003, de 13h30 à 21h15, de Monsieur r., 55 ans, hospitalisé depuis le samedi 22 février 2003, pour un infarctus du myocarde consécutif a un effort prolongé entraînant une chute de vélo et une plaie à l'avant-bras droit nécessitant après désinfection la pose de stéristrip plus pansement occlusif.

Le SAMU, rapidement sur place, a diagnostiqué un infarctus du myocarde et monsieur R. transféré dans un CH bénéficie d'une coronarographie avec angioplastie et pose d'un stent.

A son arrivée dans l'unité de soins intensifs, Monsieur R. ne ressent plus de douleurs.

  • TA: 17/8
  • FC: 90
  • Rythme sinusal

Bilan biologique réalisé a son arrivée :

  • N.F.S. - plaquettes
  • T.P. - T.C.A. - fibrine
  • Groupe
  • Enzymes cardiaques
  • Ionogramme sanguin - glycémie - urée - créatinine

Bilan radiologique a l'arrivée :

  • radio pulmonaire au lit
  • E.C.G. et monitoring en permanence

Monsieur R..

  • est hypertendu depuis l'âge de 40 ans, et traité par AMLOR* 5mg, 1 gélule le matin.
  • Présente une surcharge pondérale : 85 kgs pour 1m80 (il déjeune la plupart du temps dans des cafétarias ou alors mange un sandwich avec ses ouvriers).
  • Fume 8 a 10 cigarettes par jour depuis qu'il a effectué son service militaire.
  • Pratique peu de sport, seulement du vélo le week-end quand il a le temps.

A ce jour, lundi 24 février

  • Monsieur R. ne présente aucune douleur thoracique, ni dyspnée.
  • Il est fatigué, a peu dormi cette nuit et a somnolé dans la matinée et a fait part, au cours de la toilette ce matin, de son inquiétude concernant son avenir.
  • Monsieur R. n'a pas beaucoup d'appétit.

Ses constantes

  • température : 38°2
  • T.A. : 12/7
  • F.C. : 95

Les prescriptions médicales de ce jour sont

  • Héparine : 30 000 U.I./24h en 2 P.S.E. 7h-19h remplis a 48 mL
  • Amiodarone* : 450 mg/24h soit 3 ampoules de traitement a arreter a 20h
  • Et relais par : Seloken* 100mg : ½ comprimé matin et soir a débuter ce soir a 18h30 au repas. Risordan* 2 mg/h au P.S.E  (preparation sur 24h)
  • Glucosé 5% : 500cc/24h
  • Repos strict au lit

A 14h30




  • T.C.A. malade : 90 secondes    Témoin : 30 seconde
  • taux de prothrombine : 100%
  • plaquettes : 195 000

QUESTIONS

Q1


Q2


  • expliquer le principe d'un fibrinolytique
  • préciser le délais a respecter après l'apparition des symptômes pour envisager ce traitement.

Q3


Q4


Q5

  • identifier les problèmes de santé, besoins, complications ou risques que présente Monsieur R..
  • définir des objectifs
  • proposer des actions personnalisées, réalistes et réalisables.
  • Citer les éléments permettant l'évaluation des actions et l'atteinte des objectifs

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (5)

jjland83

Avatar de l'utilisateur

262 commentaires

#5

Correction

Ce n'est pas qu'il n'y ait pas de correction... mais personne visiblement ne se lance pour en proposer une.
On vous propose ces cas concrets et c'est une bonne chose que se pencher dessus et y travailler, pourquoi pas à plusieurs. Si la correction était affichée ce serait moins profitable pédagogiquement.
Jérôme

sissi32

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#4

correction ?????

Les cas concrets sont au top, mais pourquoi il n'y a pas les corrections ?
En plus c'est dommage, personne ne répond !!!!!

jjland83

Avatar de l'utilisateur

262 commentaires

#3

En avant...

Et bien on attend vos propositions "Converti93".
Un cas concret peut s'analyser de multiples façons. Au final on arrive à des conclusions similaires, mais la démarche est à initier individuellement avec une argumentation personnelle.
Jérôme

converti93

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Correction aussi

bonjour,
je cherche aussi une bonne âme qui voudra donner les corrections au cas concret de cardio n°3
Merci

sissinou

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

correction

bonjour, je recherche la correction du cas concret de cardiologie n°3