COURS IFSI

Cours ifsi – L'occlusion intestinale

Une occlusion intestinale est un arrêt complet et permanent des matières et des gaz. Explications.

Définition

douleurs ventre

Une occlusion intestinale peut provoquer des douleurs abdominales.

L’interruption du transit intestinal peut résulter de plusieurs mécanismes :

  • l’occlusion mécanique est définie par la diminution importante de la lumière du tube digestif. Une obstruction empêche le passage des matières et des gaz ;
  • l’occlusion par strangulation aussi appelée strangulation intestinale, résultat d’une hernie qui s’est compliquée la plupart du temps ;
  • l’occlusion non mécanique dont l’iléus paralytique est la forme la plus courante. Il peut survenir après n’importe quelle chirurgie abdominale mais peut également être causé par une réaction inflammatoire après une pancréatite aigue ou une appendicite aigue, des fractures thoraciques ou lombaires.

Physiopathologie

6 à 8 litres de liquide gastrique, pancréatique, biliaire entrent tous les jours dans l’intestin grêle mais sont réabsorbés avant d’arriver au colon. En cas d’occlusion, ce liquide s’accumule en amont et cause une distension abdominale. Cette distension diminue l’absorption des liquides et stimule la fabrication de sécrétions intestinales. Plus le liquide augmente plus la pression augmente sur la lumière intestinale. Cette augmentation de la pression entraîne une augmentation de la perméabilité capillaire et le passage des électrolytes dans la cavité péritonéale. Cette rétention de liquide peut causer une diminution de la volémie avec hypotension et choc hypovolémique.

En cas de volvulus ou de strangulation, une partie de l’intestin est privée de sang et peut donc nécroser et gangrener si la prise en charge chirurgicale n’est pas immédiate.

Symptômes

  • Nausées et vomissements
  • Douleur abdominale à types de crampes suivies de périodes d’accalmie
  • Distension abdominale, abdomen « dur » et douloureux à la palpation
  • Arrêt des gaz et des selles

La symptomalogie d'une occlusion aiguë repose sur une triade :

  • douleur abdominale ;
  • vomissements ;
  • arrêt des matières et des gaz.

Conséquences

L'occlusion intestinale entraîne :

  • une altération de la circulation sanguine au niveau de la partie intestinale avec une anoxie tissulaire ;
  • puis arrive une paralysie avec un trouble au niveau de l'absorption intestinale ;
  • non traitée, l'occlusion peut provoquer des nécroses et une perforation intestinale ;
  • au niveau général, l'occlusion entraîne une déshydratation avec une hypovolémie ainsi qu'un risque infectieux important avec une souffrance digestive.

Traitement

  • Chirurgie en urgence lors d’une occlusion par strangulation ou un volvulus.
  • Chirurgie à distance possible (1 à 2 jours) pour une occlusion mécanique.
  • Pose d’une SNG pour décompresser l’intestin en retirant le liquide et les gaz.
  • Compensation des pertes de la SNG et maintien de l’équilibre hydro-électrolytique.

Soins infirmiers

1. Recueil de données :

  • Recueil des antécédents
  • Définition de la douleur : localisation, type, durée, intensité, fréquence

2. Examen physique :

  • Palpation et observation de la distension abdominale
  • Nausées et vomissements : quantité, aspect, fréquence
  • Date des dernières selles et gaz

3. Objectifs :

  • Soulager l’occlusion et retrouver une activité normale de l’intestin
  • Soulager la douleur
  • Maintenir un équilibre hydro-électrolytique normal

4. Actions :

  • Perfusion du patient sur VVP pour palier le risque de déshydratation.
  • Surveillance du pli cutané et du iono sang pour apprécier la déshydratation.
  • Mise en place d’une Alimentation Parentérale en cas de dénutrition importante.
  • Bilan entrées et sorties extrêmement important avec prise en compte des vomissements et des drainages
  • Pose des antalgiques (on ne laisse plus souffrir les patients à but diagnostic) et de glace sur le ventre.
  • Pose d’une SNG en aspiration douce.
  • Installation dans une position confortable.
  • Explication des actes de soins à la personne pour la rassurer et l’amener à coopérer.

Différence entre occlusion et sub-occlusion

Une occlusion consiste en un arrêt complet et permanent des matières et des gaz.

Une sub-occlusion est un arrêt incomplet des matières et des gaz pouvant être intermittent. Les patients peuvent présenter des diarrhées alors qu’ils sont en sub-occlusion.

Rédactrice Infirmiers.com isabellebonnefoy@hotmail.com

Creative Commons License

Publicité

Commentaires (1)

osmanaden

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Occlusion intestinale

je crois que il faut mieux developper les soins pré et post opératoire merci