COURS IFSI

Cours ifsi diététique – Le régime hyposodé

    Précédent Suivant

1. Introduction

Les régimes désodés stricts sont prescrits dans des cas très particuliers et on rencontrera de plus en plus fréquemment des régimes désodés larges, que cela concerne l’hypertension, l’insuffisance cardiaque ou rénale même sévère (les apports devant être équivalents à la quantité excrétée dans les urines d’où la nécessité de suivre régulièrement la natriurie).

2. L'indication du régime désodé

On prescrit des régimes restreints en sodium dans les cas suivants

  • Affection rénale (strict ou large suivant la pathologie)
  • Cirrhoses en poussée ascito œdémateuse
  • Insuffisance cardiaque décompensée (strict dans le cas d’asystolie, rétrécissement mitral œdémateux et infarctus, large voir injustifié dans les cardiopathies artérielles)
  • Traitements par corticoïdes

Et  il est souvent très actif et large dans le traitement l’hypertension (plus strict si présence d’œdèmes)

Un régime trop strict, injustifié peut entraîner :

  • Surtout chez le sujet âgé une inappétence pouvant déboucher sur une anorexie et donc une dénutrition
  • Dans l’insuffisance rénale chronique : des accidents par hyponatrémie et hémoconcentration (céphalées, collapsus cardiovasculaire, nausées, vomissements…).

Ceci nécessite une surveillance comportant des contrôles diététiques et biologiques fréquents.

3. En pratique

1 g de sel (NaCl) = 400mg de sodium
Un régime désodé large tolère 5g de sel par 24 h.
Les recommandations de suppression du sel d’assaisonnement ne suffit pas il faut tenir compte de la teneur en sel des aliments les plus salés.

Voici quelques équivalences : 1g de sel correspond à :

  • 40g de fromage
  • 80g de pain
  • 50g de jambon blanc
  • 6 à 8 huîtres
  • 50g de crustacés

4. Conseils culinaires

La cuisine peu salée est fade : il faut utiliser les « goûts » :

  • Acides : citron, vinaigre…
  • Epicés : poivre, paprica, cumin, curry…
  • Aromatiques : basilic, cerfeuil, thym, persil…
  • Alliacés : ail, oignons, ciboulette….

Il est autorisé dans les régimes larges de saler légèrement l’eau de cuisson des aliments (légumes, pâtes…) mais de ne plus ajouter de sel dans la préparation des plats.

Pour varier son alimentation, il existe des produits de régimes désodés dans le commerce qui doivent porter ma mention « régime appauvri en sodium ou à teneur en sodium réduite ». Toute autre appellation n’est pas conforme. La teneur en sodium ne peut dépasser 120 mg pour 100g de produits.

5. Conclusion

Le sodium est présent dans de  nombreux aliments et il faut veiller à ne pas supprimer en même temps des nutriments indispensables et quelque soit l’apport en sodium il faut un apport calorique suffisant et une répartition équilibrée classique (15 % de protéines, 30% de lipides, et 55 % de glucides).

5 % d’alcool sont tolérés suivant les impératifs liés à chaque affection (suppression dans la cirrhose…). Les régimes désodés bien suivis sont en général suffisamment actifs mais il arrive qu’on leur associe des diurétiques et la surveillance doit être accrue.

Liste des aliments conseillés et déconseillés

Aliments conseillés Aliments déconseillés
Produits laitiers
Lait demi-écrémé, écrémé en poudre ou liquide
yaourt, suisses à 20%, fromage blanc à 20% nature sans sucre
Fromage à teneur en sodium réduite.
Laitages édulcorés du commerce
Crèmes et entremets sans sucre « faits » maison.
Lait entier
Yaourt au lait entier, suisses et fromage blanc à 40% de M.G.
Crèmes et entremets du commerce
Laitages aromatisés sucrés (yaourts, fromage blanc, suisse...)
Laits aromatisés sucrés
Tous les fromages : Camembert, Saint-paulin, Bleu, Roquefort, Cantal, crème de gruyère...
Viandes, poissons, œufs
Viande maigre cuite sans sel : filet, tendre de tranche, gîte à la noix,... aussi bien dans le bœuf, le cheval, le porc, le gigot d’agneau.
Abats : foie, langue, cœur
Jambon sans sel, découenné, dégraissé
Tous les poissons frais et surgelés, non cuisinés.
Œufs.
Viandes fumées, salées, en conserve.
Plats cuisinés du commerce (ravioli, quenelles...).
Toute la charcuterie y compris le jambon.
Poissons en conserve, salés, panés, séchés ou en saumure.
Œufs de poissons.
Crustacés, coquillages, mollusques.
Céréales et féculents

Céréales, pommes de terre, légumes secs, petit-pois.

Pain et biscottes salés dans la limite de 30g de
pain salé matin, midi et soir. (50g de pain = 3 biscottes)

Pâtisseries et biscuits du commerce
Pommes de terre en flocons
Plats cuisinés, choucroute
Préparations industrielles à base de pommes de terre (gratin, chips...)
Préparations industrielles à base de pâte : quiche, pizza, friands....
Biscuits à apéritif
Corn flakes...
Légumes cuits
Tous les légumes frais et surgelés au naturel
Potages surgelés (vérifier la composition)
Plats cuisinés
Conserves de légumes
Potage en brique et en sachet
Fruits
Tous les fruits frais et surgelés au naturel
Compotes sans sucre
Fruits confits, au sirop
Pâtes de fruits
Fruits secs : abricots, dattes, figues, raisins, pruneaux
Fruits oléagineux salés : cacahuètes, amandes...
Compotes sucrées du commerce
Avocat
Matières grasses
Beurre doux
Crème fraîche
Huile
Végétaline
Beurre salé et demi - sel
Toutes les margarines
Lard, saindoux
Toutes les sauces du commerce : mayonnaise, béarnaise, ketchup, vinaigrettes...
Produits sucrés
Édulcorant à base d’aspartam
Cacao sans sucre, dégraissé
Tous : sucre, miel, confiture, gelée, crème de marrons, cacao, chocolat, confiserie, nougat
Boissons
Eau du robinet
Café, thé, infusion, sans sucre
Certaines eaux minérales : Volvic, Evian, Contrex, Thonon, Valvert, Salvetat, Perrier
Jus de fruits sans sucre en équivalence avec les fruits
Vin rouge en petite quantité au cours du repas
Certaines eaux minérales : Vichy Célestin, Saint-Yorre, San Pellegrino, Badoit
Boissons gazeuses : sodas, limonade, coca cola, bière, cidre, apéritifs, digestifs
Jus de fruits sucrés
Jus de tomates
Divers
Moutarde, cornichons, pasteurisés sans sel : Bornibus, Charasse, Aponacl
Épices : noix de muscade, curry, genièvre, safran, poivre, piments...
Herbes : estragon, persil, thym, laurier, cerfeuil, romarin, ciboulette
Oignons, ail, échalote frais
Sels de remplacement sur avis médical : Xal, Bouillet, vendus en pharmacie (attention au potassium).
Sel de table, de cuisine, de céleri
Condiments salés : olives, câpres, cornichons, petits oignons, moutarde
Levure chimique
Extrait de viande, bouillon cube
Certains médicaments riches en sodium : à voir avec votre médecin ou votre pharmacien

Bibliographie

  • Manuel de diététique. Albert François Creff (masson)
  • Document d’éducation « régime sans sel » . Service diététique Hôpital St Joseph
Creative Commons License

Diététicienne Comité de redaction infirmiers.comisarevue@noos.fr

Retour au sommaire du dossier Diététicien

Commentaires (0)