COURS IFSI

Trois chartes pour respecter les droits des patients

par .

Les chartes de la personne et de l'enfant hospitalisé et celle des personnes âgées dépendantes ont pour objectif d'informer les usagers sur leurs droits lors d'une prise en charge par un établissement de santé. Ces trois chartes permettent aux professionnels de santé de mieux répondre aux attentes de leurs patients mais surtout de respecter l'intégrité de la personne.

patient alité hospitalisé

La charte de la personne hospitalisée permet au patient de mieux connaître ses droits.

Lors de toute hospitalisation, un résumé de la charte de la personne hospitalisée est remis au patient ainsi qu'un questionnaire de sortie et un contrat d'engagement contre la douleur. Les personnes malades accueillies dans les établissements de santé sont ainsi informées sur leurs droits essentiels. Les enfants disposent également de leur propre charte rédigée par plusieurs associations européennes. Les personnes âgées ne sont pas en reste puisqu'une charte leur est consacrée.

Une journée pour célébrer les droits des patients

Depuis dix ans, chaque 18 avril est l'occasion de célébrer la "Journée européenne de vos droits en santé" (anciennement Journée européenne des droits des patients). Initiée par le mouvement Active Citizenship Network, une association de citoyens européens, elle est l'occasion pour de nombreux établissements de santé d'organiser des événements et manifestations pour sensibiliser les patients à leurs droits. L'association est également à l'origine de la Charte européenne des droits des patients datant de 2002.

Par ailleurs, l'Académie Européenne des Patients sur l'Innovation Thérapeutique (EUPATI) a mis en ligne une "boîte à outils", disponible en sept langues, destinée aux personnes directement ou indirectement concernées par une maladie. Cette boîte à outils devrait ainsi leur permettre de s'impliquer dans le processus de recherche et de développement de médicaments.

Une charte basée sur 11 principesLa charte de la personne hospitalisée est en fait une actualisation de la première du genre parue en 1995. Elle résulte de l'évolution des textes législatifs, et notamment des lois du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, du 6 août 2004 relative à la bioéthique, du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique et du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie....

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)