TFE

TFE – EHPAD et télémédecine

par .

En juin 2013, Philippe Derouard, alors étudiant à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de la Croix Rouge Française d’Arras (promotion 2010-2013), soutenait avec succès son travail de fin d’études sur le thème « EHPAD et télémédecine ». Il souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

ordinateur soignant EHPAD

Comment mettre les nouvelles technologies au service des personnes âgées dépendantes ?

Philippe Derouard débute ainsi son travail de recherche : « Les ordinateurs, c’est incompréhensible !. Combien de fois ai-je pu constater tout au long de mes études d’infirmier que l’informatique n’était pas un domaine très parlant pour beaucoup de soignants. Assez rapidement, et assez logiquement de par mon cursus professionnel, je m’étais fait la réflexion que ce formidable outil pouvait en toute logique répondre à un certain nombre de besoins des soignants et des patients. Le secteur concernant les systèmes d’information de santé – du moins tels qu’ils sont actuellement utilisés majoritairement, c'est-à-dire localement dans le temps et l’espace : pour une hospitalisation dans un établissement donné - m’a vite semblé relever finalement de la mise en œuvre et d’un fonctionnement que l’on peut retrouver chez tous les autres acteurs économiques de la société, c'est-à-dire présentant une absence de spécificités liées à la santé. J’ai alors cherché quels apports moins standards l’informatique pouvait apporter aux patients, quels bénéfices ils pouvaient en tirer directement. C’est ainsi que j’ai été amené à réfléchir d’abord à l’informatique au lit du patient, puis au secteur de la télémédecine, plus particulièrement chez les personnes âgées, en général plus fragiles.

Au cours du développement du thème de mon TFE, j’ai été amené à en discuter avec des soignants sur mes différents lieux de stage, mes formateurs, ou encore certains de mes collègues de promotion. La réaction que j’ai le plus souvent rencontrée a été un étonnement mêlé d’une certaine crainte pour ce sujet de science-fiction, comme quelqu’un l’a un jour qualifié. J’ai alors appréhendé toute la difficulté de ma démarche : comment traiter d’un sujet peu connu, incompris, assez peu répandu, alors qu’il me semblait avoir un réel potentiel en termes de bénéfices pour les résidents de maisons de retraite ? Il m’a donc fallu explorer et faire le tri d’une documentation finalement plutôt pléthorique, notamment sur le net, afin de pouvoir moi-même être mieux informé, et trouver des lieux utilisant la télémédecine ; j’ai été étonné de constater que malgré l’abondance de la littérature sur le sujet, peu d’EHPAD étaient équipés, ou utilisaient leur équipement. C’est donc au bout d’un processus long et parfois porteur de craintes quant à sa faisabilité que j’ai pu composer les pages qui suivent, et qui j’espère apporteront quelques réponses sur ce domaine d' actualité.

Alors que les actes de télémédecine plus classiques, comme la téléradiologie par exemple, deviennent assez courants dans les établissements hospitaliers, la télémédecine en EHPAD existe, mais les projets réellement opérationnels sont encore peu nombreux. Je ne doute pas que cela évoluera rapidement, et que l’arrivée de ces technologies dans les maisons de retraite va s’accélérer. J’aurai alors peut-être l’opportunité d’être moi-même acteur de ces progrès à venir, et ce travail m’aura alors permis d’être plus efficace, ce qui est déjà beaucoup. »

Lire le TFE « EHPAD et télémédecine »

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Rédactrice Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)