TFE

TFE - L’information du patient : une étape essentielle dans sa prise en charge

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Le 8 mars dernier, Océanne Dothee, alors étudiante en 3e année à l'institut de formation en soins infirmiers Xavier Arnozan du CHU de Bordeaux, soutenait avec brio son travail de fin d'étude, obtenant la note de 19/20. Son thème : « L’information du patient : une étape essentielle dans sa prise en charge ». Elle souhaite aujourd'hui le partager avec la communauté d'infirmiers.com et nous l'en remercions.

tfe oceanne dotheeElle explique le choix de sa thématique : « J’ai voulu trouver ma problématique au cœur de mon vécu d’élève infirmière. C’est ainsi que j’ai choisi de traiter l’optimisation des soins et des prises en charge. Celles-ci sont rythmées par les mots d’ordres : efficacité, économie, traçabilité, sans oublier le patient, son vécu, son ressenti. De ce fait, plusieurs aspects entrent en jeux, la traçabilité des soins, l’information du patient, la prise en charge de la douleur du patient. Mon choix s’est finalement porté sur l’information. En effet, l’information est un préalable à tout soin et tout acte. Le patient a le droit d’être informé, et cela fait partie de plusieurs chartes sur les droits de celui-ci. (…) De plus, de par mon expérience acquise au court de mes stages, il me semblait intéressant de valoriser l’information en service de chirurgie ambulatoire. Ce type de service offre un nouveau mode d’hospitalisation en pleine expansion, qui semble pouvoir être adaptée à de nombreuses chirurgies. (…) La situation se déroule dans un service de chirurgie ambulatoire qui traite les pathologies des cinq spécialités : chirurgie maxillo-faciale, chirurgie plastique et reconstructrice, chirurgie ophtalmique, et chirurgie ORL.(...) En service de chirurgie ambulatoire, certaines personnes opérées de la cataracte, ne bénéficient pas lors de leur hospitalisation d’une démarche éducative en post-opératoire immédiat faite par une infirmière vis-à-vis des soins temporaires à réaliser au retour à domicile. (…) Cette démarche éducative ne peut se faire que grâce à des compétences de la part du professionnel : compétences relationnelles, compétences pédagogiques et d’animation, compétences méthodologiques et organisationnelles, des savoirs, des savoirs faire. Il est nécessaire que le patient soit en accord avec cette démarche et que le professionnel obtienne l’adhésion quasi complète du patient pour optimiser la réussite de cette démarche. Il est nécessaire également d’avoir une collaboration dans l’équipe pour qu’il y ait un partage d’informations qui peut être très important pour la prise en charge, et de ce fait assurer la cohérence des interventions de la démarche éducative et garantir la continuité de cette démarche. »

Tout au long de ce travail de réflexion très étoffé, Océanne Dothee s'interroge sur les pratiques en la matière, analyse les freins à une information au patient efficace et met en exergue des solutions pour y remédier. « Informer le patient et s’assurer de la compréhension du message requiert de notre soin. Ce moment doit faire partie de l’organisation des soins de l’infirmière.

En ne le faisant pas, nous ne pouvons garantir que notre patient mettra en œuvre les conseils donnés et qu’il pratiquera au mieux les soins post-opératoires.» conclut-elle.

N'hésitez pas à nous adresser vos TFE, à partir du moment où ils ont été soutenus, et notés, et nous les publierons sur infirmiers.com. Pour cela, envoyez le à : bernadette.fabregas@izeos.com

Pour accéder à tous les TFE c'est par ici !

Creative Commons License

Rédactrice en chef IZEOS bernadette.fabregas@izeos.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)