TFE

TFE - Mettre des mots sur ses é "maux" tions

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En juillet 2019, Aurore Grzybowski  étudiante en soins infirmiers à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers des Diaconnesses, à Paris, (promotion 2016 – 2019), soutenait son travail de fin d'études sur la thématique suivante "Mettre des mots sur ses é "maux" tions".  Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’infirmiers.com et nous la remercions.

TFE - Mettre des mots sur ses é "maux" tions

Le métier de soignant nous confronte à toutes sortes d’émotions au quotidien mais comment toutes les gérer ?

Voici comment cette étudiante présente ce travail de fin d’études. Mon travail de fin d’études traite des émotions du soignant en service ORL. Je me situe dans ma 2ème année de formation en soins infirmiers, pendant ma 5ème semaine de stage en service d’oncologie ORL. Les émotions sont omniprésentes au coeur de notre métier, puisqu’elles découlent de la relation entre le soignant et le soigné. Cette démarche a pour but d’enrichir mes connaissances face à la prise de conscience de ses propres émotions. Ce qui m’a amené à me demander en quoi, les émotions du soignant influencent-elles dans la prise en soin d’un patient en service ORL ?

Le ressenti des émotions est singulier et unique à chacun d’entre nous. Le vécu de chaque situation demande aux soignants ainsi qu’aux étudiants de l’adaptation, de la remise en question et un réajustement tout au long de leur carrière. Le métier de soignant nous confronte à toutes sortes d’émotions au quotidien mais comment toutes les gérer ?

Pour enrichir mon mémoire, j’ai fait de nombreuses recherches afin de répondre à ma problématique. Celles-ci m’ont permis d’établir un cadre de référence en traitant sur ces trois thèmes : les émotions, le soignant et le service ORL. Afin d’avoir des éléments plus concrets, j’ai réalisé une enquête.

Le cancer de Madame M. a débuté en décembre 2015 : une tumeur au niveau du bord libre de la langue droite qui a été traitée par une glossectomie partielle niveau droit avec reconstitution par lambeau de FAMM (pris au niveau de la cuisse droite) avec curage ganglionnaire droit, suivi de radiothérapie. Après cela Madame M, a été en dépression. À ce jour, trachéotomisée, elle a une plaie au niveau de la mâchoire inférieure où la salive s’écoule, elle est autonome dans l’aspiration de sa salive.

J’ai choisi, de réaliser des entretiens semi-directifs auprès de quatre infirmières et de deux aides-soignantes. Les résultats ont montré que les émotions des soignants ne sont pas prises en compte par leur institution mais qu’elles en parlent entre professionnels. Elle démontre également que malgré les difficultés rencontrées auprès des patients atteints de pathologies ORL, elles ont su s’adapter, trouver de nouveaux outils pour entrer en relation avec leur patient.

Une fois partie du court séjour vers le soin de suite et de réadaptation (SSR), je suis allée revoir cette patiente, après mon service. Au moment où je la vois, je constate les progrès qu’elle a fait : elle ne se nourrit plus avec sa GEP, elle a pris soin de se maquiller, de mettre du vernis sur ses ongles avec l’aide de la socio-esthéticienne. Par la suite, elle est très fière de boucher sa trachéotomie pour me montrer qu’à présent, elle parle. Face à ses progrès je me suis mise à pleurer en la serrant dans mes bras. À ce moment-là, je ressens beaucoup de joie, et d’espoir face à cette évolution.

Il est possible que je me sois laissé prendre aux jeu des émotions, que je me sois laissé emporter par elles, laissant place à une transposition de sa vie sur moi… En dehors de ma vie professionnelle, il m’est arrivé de penser à la vie de ma patiente, ce qui me plongeais dans un état de tristesse ou de sympathie. Ce qui m’a amené à cette question de recherche : « En quoi la prise en charge des émotions du soignant est-elle nécessaire dans le milieu professionnel ? »

Lire le TFE - "Mettre des mots sur ses é "maux" tions" (PDF)

Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)