ESI

Chômage infirmier : quelle réalité en 2014 ?

Publié le 15/01/2014

Souvenez-vous, le mot avait été prononcé en 2012 lors du Salon infirmier... et il avait secoué la communauté soignante... Le chômage toucherait aussi les infirmier(e)s et notamment les jeunes diplômés... Alors que la réalité a effectivement donné raison à la rumeur, la Fnesi, dans un désir d'éclaircissement, lance une enquête sur l'emploi infirmier auprès des nouveaux diplômés entre 2009 et 2013. Une première !

Une enquête qui permettra de se faire une idée juste de l’état de l’emploi infirmier en France

Du Nord au Sud, en passant par l'Ouest, l'Est et le Centre, la situation de l'emploi infirmier aujourd'hui en France est devenue tendue sans pour autant que l'on sache exactement ce que le mot « chômage infirmier » recouvre en réalité. Nous avons de notre côté tenté d'en savoir plus en nous intéressant au sujet tout au long de l'année 2013 .

On sait cependant que trouver un premier poste est devenu compliqué pour les jeunes diplômés. C'est donc en toute logique que la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI), toujours en phase avec les problèmes professionnels et prompt à intervenir avec pragmatisme et de façon positive pour enrichir le débat, lance en 2014 une étude nationale sur l’insertion professionnelle des nouveaux diplômés, de 2009 à nos jours. Selon Karina Durand, sa présidente, qui le rappelle avec conviction : La FNESI qui l'an dernier révélait la multiplication des situations de précarité des jeunes diplômés reste aujourd'hui très préoccupée quant à cette problématique. Si l’existence de difficultés d’insertion professionnelle est maintenant considérée comme réelle et acquise par l’ensemble de la profession, il n’en demeure pas moins que les chiffres quant à son ampleur viennent à manquer. Et Alex Ollivier, vice président en charge des questions sociales à la FNESI, de poursuivre : en effet, les instances publiques, soit par désintérêt soit par méconnaissance des problématiques de la profession, peinent à enquêter sur le sujet, bien qu’un petit nombre de régions aient entamé un travail en ce sens. Nous dénonçons donc un désengagement des pouvoirs publics quant aux difficultés d’embauche des jeunes diplômés et interpellons ces derniers à se pencher sur le sujet pour trouver des solutions.

Cette enquête nationale est la première du genre. Elle permettra à la totalité de la profession infirmière de se faire une idée juste de l’état de l’emploi infirmier en France.

Parce qu'il est aujourd’hui indispensable de connaître réellement la situation de l'emploi des jeunes infirmiers, et d’y remédier, dans un souci d’information aux futurs professionnels et jeunes diplômés, la FNESI souhaite donc analyser ce qui permet ou freine l'emploi, ainsi que les lieux et établissements où il est encore possible de trouver du travail lorsque l'on est infirmier en 2014 . La FNESI appelle tous les diplômés entre 2009 et 2013 à participer à une enquête sur le sujet.

Ce questionnaire en ligne s’adresse donc aux jeunes infirmiers(ères) diplômé(e)s. Il devrait permettre de dresser un état des lieux exhaustif et réaliste des possibilités d’embauche après le diplôme d'Etat. La FNESI appelle tous les diplômés entre 2009 et 2013 à participer à cette enquête.

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com


Source : infirmiers.com