s

Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 25 Nov 2017 08:38

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Publicité

Messagepar Joyce228 » 12 Mar 2012 20:37

Bonjour !
Alors pour certaines questions de culture G , il faut faire des calculs , genre des pourcentages .... Donc ma question est de savoir s'il faut faire apparaître tous nos calculs, avec tous les détails ou s'il faut juste mettre le résultat .
Joyce228
Régulier
Régulier
 
Messages: 59
Enregistré le: 29 Déc 2011 11:31

Messagepar tilily81 » 12 Mar 2012 21:38

Joyce228 a écrit :Bonjour !
Alors pour certaines questions de culture G , il faut faire des calculs , genre des pourcentages .... Donc ma question est de savoir s'il faut faire apparaître tous nos calculs, avec tous les détails ou s'il faut juste mettre le résultat .



je n'ai jamais vu de sujet comme ça mais au cas ou je ne mettrais que le résultat
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais
ESI 2015-2018
S1 : FAM autistes vieillissantes, S2 : urologie
tilily81
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5184
Enregistré le: 08 Nov 2011 13:32

Messagepar Sebcbien » 12 Mar 2012 22:21

tilily81 a écrit :
Joyce228 a écrit :Bonjour !
Alors pour certaines questions de culture G , il faut faire des calculs , genre des pourcentages .... Donc ma question est de savoir s'il faut faire apparaître tous nos calculs, avec tous les détails ou s'il faut juste mettre le résultat .



je n'ai jamais vu de sujet comme ça mais au cas ou je ne mettrais que le résultat

il faut mettre les détails !!! !!!!!!
ESI 2012-2015 CRF Toulouse
dernière ligne droite :)
Avatar de l’utilisateur
Sebcbien
Accro
Accro
 
Messages: 1598
Enregistré le: 24 Mar 2010 22:07
WLM: sebcbien_34@hotmail.fr
Localisation: Haute-Garonne

Messagepar Joyce228 » 12 Mar 2012 23:10

Sebcbien a écrit :
tilily81 a écrit :
Joyce228 a écrit :Bonjour !
Alors pour certaines questions de culture G , il faut faire des calculs , genre des pourcentages .... Donc ma question est de savoir s'il faut faire apparaître tous nos calculs, avec tous les détails ou s'il faut juste mettre le résultat .



je n'ai jamais vu de sujet comme ça mais au cas ou je ne mettrais que le résultat

il faut mettre les détails !!! !!!!!!


lool je me disais bien aussi ! Mais si on doit faire genre une division euclidienne par exemple , on la met sur notre feuille ou on écrit la réponse sous forme de 2/9*100=.... ???
Joyce228
Régulier
Régulier
 
Messages: 59
Enregistré le: 29 Déc 2011 11:31

Messagepar Memo » 13 Mar 2012 09:01

La greffe de rein «parfaite» est à portée de bistouri

Par Tristan Vey - le 12/03/2012
Une greffe de moelle osseuse préalable à la transplantation de reins a permis à plusieurs patients de s'affranchir du traitement immunosuppresseur à vie.

Cela fait maintenant sept mois que Lindsay Porter vit avec un rein qui ne lui appartient pas sans avoir pris le moindre traitement anti-rejet. Cette Américaine de 47 ans a encore du mal à se percevoir comme le résultat d'une prouesse médicale. «Cela me semble tellement naturel», explique-t-elle au site du journal Nature . Avec sept autres patients, elle vient d'expérimenter une technique qui pourrait révolutionner les transplantations d'organes: son système immunitaire a été préparé à accepter le rein étranger par une greffe de la moelle osseuse du donneur.

«Cela fait 60 ans que l'idée de la double greffe est dans l'esprit de tous», souligne Edgardo Carossella, chef du service de recherche en hémato-immunologie à l'hôpital Saint-Louis. En 1953, le prix Nobel de médecine Rupert E. Bullingham montre que la greffe de moelle osseuse d'une souris A chez une souris B à la naissance permet à ces dernières d'accepter à vie les organes de A sans qu'ils se fassent attaquer comme des intrus indésirables par les cellules de B. Tout se passe comme si la greffe de cette substance, qui contient les lymphocytes T régulateurs, les cellules «gardiennes» du corps, permettait de faire cohabiter en parallèle deux systèmes de reconnaissance du soi.

Encore quelques années à attendre «avant de crier victoire»

Le chemin pour étendre ces premières expériences à des cobayes adultes, puis à l'être humain, va toutefois se révéler semé d'embuches. «Il y a un phénomène de rejet inversé très violent qui se produit», explique Olivier Thaunat, expert en immunologie clinique et transplanattion rénale à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon. «Ce sont les cellules de la moelle du donneur qui vont attaquer le système du receveur.» Ce mécanisme, dit GVHD, a longtemps semblé insurmontable, notamment pour des personnes qui ne sont pas de la même famille. Il faut attendre 2008 et les travaux de chirurgiens du Massachusetts General Hospital de Boston pour lever cet obstacle. Mais leur technique, complexe, ne permet de retenir les cellules «gardiennes» du donneur que pendant quelques semaines: on parle de «chimérisme transitoire».

Les résultats de la nouvelle étude clinique, publiés dans Science Translational Medicine la semaine dernière, sont bien plus impressionnants. Non seulement aucun cas de GHVD n'a été relevé chez les huit patients de l'essai - qui n'avaient, la plupart du temps, aucun lien de parenté avec les donneurs - mais les receveurs présentent tous les signes d'un «chimérisme stable». Parmi eux, cinq ont ainsi toléré le rein qu'on leur a transplanté en stoppant leur traitement immunosuppresseur sur des durées allant de 4 à 18 mois. «Il faut attendre encore quelques années sans GHVD avant de crier victoire», prévient toutefois Edgardo Carossella. «La durée de vie moyenne d'un rein greffé est de 10 à 12 ans avec immunosuppresseurs. Tant qu'on ne pourra pas faire mieux sans, on ne changera pas de technique en routine», appuie Olivier Thaunat.

Difficile d'étendre ces travaux aux autres organes

Les résultats obtenus n'en sont pas moins très encourageants, soulignent les deux chercheurs. Les équipes de l'Institut de thérapie cellulaire du Kentucky ont mis au point «un cocktail» administré avant et après la transplantation du rein incluant une chimiothérapie, une radiothérapie ainsi que l'injection de cellules souches du sang du donneur et de cellules thérapeutiques d'un nouveau genre dites «facilitantes». Il est difficile de savoir exactement la part jouée par chacun de ces traitements de choc dans la réussite du programme. Les chercheurs qui ont mené l'étude pensent que les cellules facilitantes mises au point en sont la clé. Ils ont toutefois refusé de donner des détails à leur sujet puisqu'ils cherchent à en breveter le principe et la méthode de fabrication. L'auteure principale est elle-même en train de monter une entreprise, Regenerex, qui cherche un moyen de commercialiser cette nouvelle approche thérapeutique.

En revanche, passer du rein aux autres organes vitaux ne sera pas simple. Il faudra adapter les procédures à des donneurs morts et à la grande vulnérabilité des receveurs avant et après l'opération. L'administration des traitements lourds prévus par les médecins américains pourraient vite se révéler fatales pour les personnes atteintes de pathologies qui nécessitent ces greffes, qu'elles soient de foie, de poumon ou de coeur.
Le figaro
Montpellier: Admise sur LP!!
ESI 2012/2015!!
Stage: S1 Crèche S2 Gériatrie S3 Médecine Générale S4 Psychiatrie
Memo
VIP
VIP
 
Messages: 3384
Enregistré le: 13 Juil 2011 16:41

Messagepar Memo » 13 Mar 2012 09:03

Bac : le nombre de langues dans le collimateur

Les inspecteurs généraux proposent de passer de 47 langues présentées au bac à 24.


Source de coût et de complexité, le nombre de langues qu'un candidat pourra passer au bac, pourrait être diminué, selon les inspecteurs généraux de l'éducation nationale, dans leur rapport «propositions pour une évolution du baccalauréat», présenté lundi au ministère de l'Education nationale.

La recherche d'examinateurs, notamment pour les langues non enseignées dans le système éducatif, est un casse-tête annuel. La difficulté d'organisation paraît disproportionnée par rapport «à l'utilisation effective que font les candidats de cette offre linguistique», expliquent-ils. Une part importante de ces langues n'est en effet choisie que par un nombre très faible de candidats du bac général. 66,7 % des langues sont choisies par moins de 200 candidats et seulement 11 langues sont choisies par plus de 1000 candidats: l'allemand, l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, l'hébreu, l'italien, la langue d'oc, le portugais, le russe et le turc.

L'amharique et le haoussa-indonésien présentés par moins de 20 lycéens

A titre d'exemples, le polonais et le tamoul sont choisis par moins de 500 candidats. L'albanais, l'arménien, le croate, le suédois par moins de 200. Le bulgare, le cambodgien, le finnois, l'hindi, le hongrois et le slovaque par moins de 50. Enfin douze langues sont présentées par moins de vingt candidats par an: l'amharique, le danois, l'estonien, le haoussa-indonésien, le malais, le laotien, les langues mélanésiennes, le lituanien, le macédonien, le slovène, le swahili et le tahitien.

Les inspecteurs proposent donc que le choix de langues vivantes au bac soit désormais limité aux 12 langues européennes et aux quatre langues internationales pouvant être choisies en langue vivante 2, langue vivante 3 et en épreuve facultative, et aux huit langues régionales.

Ils reconnaissent toutefois qu'une telle mesure serait susceptible de «provoquer des réactions diplomatiques importantes, compte tenu de l'attachement de certains pays à ce que leur langue nationale figure dans les épreuves du baccalauréat français». Une telle restriction aurait aussi pour conséquence d'assécher certaines filières universitaires privées du débouché important que représente les concours de l'enseignement.
Le figaro
Montpellier: Admise sur LP!!
ESI 2012/2015!!
Stage: S1 Crèche S2 Gériatrie S3 Médecine Générale S4 Psychiatrie
Memo
VIP
VIP
 
Messages: 3384
Enregistré le: 13 Juil 2011 16:41

Messagepar Memo » 13 Mar 2012 09:04

Grande-Bretagne : On va pouvoir connaître le passé judiciaire de son amant

Un nouveau dispositif expérimental de lutte contre les violences conjugales va permettre aux Britanniques de se renseigner sur le passé judiciaire de leur moitié.

Un meurtrier en puissance se cache-t-il derrière les doux sourires de votre nouveau compagnon ? Le dispositif que la Grande-Bretagne s'apprête à lancer outre-Manche permettra de s'en assurer. Dès cet été, le gouvernement britannique va lancer un projet pilote dans quatre départements d'Angleterre et du Pays de Galles. Les citoyens auront le droit de saisir la police pour savoir si leur compagnon, homme ou femme, a déjà été condamné par le passé pour violences conjugales.

Etranglée puis brûlée malgré plusieurs plaintes

À l'origine de cette expérimentation, un faits divers terrible, qui a bouleversé l'Angleterre en février 2009. Clara Wood n'avait que 36 ans lorsqu'elle est morte étranglée puis brûlée vive par son ex-compagnon, George Appleton, condamné par le passé pour violences faites aux femmes. Elle l'avait rencontré sur Facebook, avant de mettre fin à la relation à cause de son comportement violent. Pendant plusieurs mois après la rupture, l'homme l'avait harcelé et menacé de mort. À tel point que Clare Wood avait porté plainte à plusieurs reprises contre lui. En vain, puisqu'il avait fini par la tuer à son domicile.




Les parents de Clare Wood ont mené une intense campagne nationale depuis son décès pour qu'une nouvelle action contre les violences domestiques soit engagée par le gouvernement. Ils reprochent à la police d'avoir connu le passé violent de George Appleton, qui avait pour habitude de rencontrer ses petites amies via le net, et de n'avoir pas prévenu leur fille.
Leur travail a porté ses fruits, puisque ce projet pilote, qui permet de connaître le passé des gens, s'intitule « Clare's law », en souvenir de la jeune femme.


Deux tués par semaine

Testé sur un an, le dispositif sera cependant très encadré. Il faudra montrer patte blanche pour connaître le passé de son nouveau partenaire. La ministre de l'Intérieur, Theresa May, rappelle la nécessité d'agir vite à cause d'une statistique effrayante : deux personnes sont tuées chaque semaine par leur partenaire ou ex-partenaire en Grande-Bretagne. Le père de Clare Wood déclare, lui, que si sa fille avait connu dès le début le passé terrible de George Appleton, elle aurait immédiatement pris la fuite.

Mais l'initiative ne fait cependant pas l'unanimité outre-Manche, puisqu'elle ne permet pas le droit à l'oubli, et le droit de changer malgré son passé.

Françoise Brié, vice-présidente de la Fédération Solidarité Femmes, qui lutte contre ce type de violences, reste sceptique sur son efficacité. « Beaucoup de plaintes pour violences conjugales sont classées sans suite en France, faute de preuves. Si le dispositif judiciaire britannique est du même ordre, je pense malheureusement que cette mesure ne concernera que peu de personnes. La plupart des hommes violents ne sont jamais condamnés, et n'entament que très rarement des démarches pour en guérir. »

En France, il existe un n° de téléphone gratuit pour signaler des faits de violences conjugales : 39 19

France soir
Montpellier: Admise sur LP!!
ESI 2012/2015!!
Stage: S1 Crèche S2 Gériatrie S3 Médecine Générale S4 Psychiatrie
Memo
VIP
VIP
 
Messages: 3384
Enregistré le: 13 Juil 2011 16:41

Messagepar Memo » 13 Mar 2012 09:05

Médicaments : Les Français leur font confiance

Les Français n'ont pas perdu confiance dans les médicaments malgré le scandale du Médiator. Ils aspirent toutefois à être davantage informés sur les effets secondaires.


Un sondage publié ce lundi révèle que les Français font globalement confiance aux médicaments. Réalisée pour le compte de l'industrie pharmaceutique, l'enquête* montre en effet que 84% des personnes sondées ont confiance (contre 82% l'année dernière). 76% disent par ailleurs avoir « plutôt confiance », tandis que 8% assurent avoir « tout à fait confiance ».




Et alors que le scandale du Mediator a quelque peu ébranlé l'industrie pharmaceutique en 2011, Brice Teinturier, le directeur général d'Ipsos a souligné que « la confiance à l'égard des médicaments reste forte en raison d'une efficacité du médicament perçue personnellement par les Français ». Selon lui, cette expérience personnelle agirait ensuite comme un « pare-feu ».

Un besoin d'informations

Mais si l'affaire du Mediator n'a, semble-t-il, pas affecté la confiance des Français outre mesure, ces derniers sont néanmoins 78% à reconnaître chercher « parfois ou souvent » des informations complémentaires et ce, notamment sur les effets secondaires (58%). Ils sont par ailleurs 59% à regarder en priorité les notices des médicaments contre 53% à aller se renseigner sur la toile.

Toujours d'après le sondage, les patients chercheraient en priorité sur des sites d'information santé comme Doctissimo (40%), avant de se diriger vers les forums de discussions (18%) et les blogs santé (15%). Seulement 10% iraient se renseigner sur des sites institutionnels officiels. Plus de 40% vont, quant à eux, demander conseils à leur pharmacien.

Concernant l'image de l'industrie pharmaceutique, plus de 90% des sondés considèrent que les entreprises du médicament « ont pour objectif de faire du profit » et 80% estiment qu'elles « sont plus soucieuses de leurs bénéfices que des malades ».

*Cette enquête d'opinion a été réalisée du 20 au 24 janvier auprès de 1.000 personnes par l'institut Ipsos, et pour le compte du Leem, l'organisation professionnelle qui fédère les entreprises du médicament en France.


France soir
Montpellier: Admise sur LP!!
ESI 2012/2015!!
Stage: S1 Crèche S2 Gériatrie S3 Médecine Générale S4 Psychiatrie
Memo
VIP
VIP
 
Messages: 3384
Enregistré le: 13 Juil 2011 16:41

Messagepar Memo » 13 Mar 2012 09:06

Aux USA, des SDF transformés en bornes internet ambulantes

Un SDF peut-il faire office de borne Internet ? Une agence de communication britannique a provoqué une controverse aux Etats-Unis en transformant des sans-abri en bornes internet, gagnant leur vie en proposant un accès à la toile. Cette agence, Bartle Bogle Hegarty (BBH), a lancé l'expérience à l'occasion d'un festival mêlant musique, cinéma et technologies à Austin (Texas, sud), appelé South by Southwest (SXSW), qui s'est ouvert samedi et se tient jusqu'au 18 mars.

Elle a doté treize SDF volontaires d'émetteurs de réseau internet (MiFi) de 4ème génération, les habillant de tee-shirts signalant l'initiative. Le passant tenté peut réclamer une connexion d'excellente qualité pour son ordinateur, sa tablette ou son téléphone, qu'il paie via internet le prix qu'il souhaite. L'ensemble des profits est reversé au SDF.

«Vous transformez les SDF en équipement»

BBH a expliqué vouloir «moderniser» le concept du SDF vendeur de journaux rédigés par des sans-abri. «Combien de fois voit-on quelqu'un "acheter" un journal, pour finalement le laisser au sans-abri? [...] Pourtant le modèle n'est pas cassé en soi. C'est seulement le produit qui est archaïque», a indiqué l'agence sur son site internet.

Des internautes ont trouvé l'initiative de mauvais goût. «Ce n'est pas en soi une bonne idée d'utiliser des personnes défavorisées, marginalisées dans la société, pour rendre plus pratique l'accès de personnes majoritairement blanches, forcément plus riches, à leurs comptes sur les réseaux sociaux», a réagi sur le blog de BBH un internaute appelé John. «Vous transformez les SDF en équipement», écrivait Simon, un autre internaute. «C'est un exemple de la façon dont le capitalisme exploite n'importe quelle ressource en vue d'un avantage concurrentiel», déplorait un troisième, David Byrne.

Le directeur de l'innovation de BBH, Saneel Radia, s'est défendu en se réjouissant que l'initiative ait fait parler de la situation des sans-abri. Il a concédé que l'idée aurait pu aller plus loin, en envoyant les internautes vers un site conçu par les SDF. «Hélas, nous n'avons pas pu nous permettre de créer une page d'accueil personnalisée, parce que la connexion se faisait par un appareil que nous n'avons pas fabriqué», a-t-il assuré.
Le parisien
Montpellier: Admise sur LP!!
ESI 2012/2015!!
Stage: S1 Crèche S2 Gériatrie S3 Médecine Générale S4 Psychiatrie
Memo
VIP
VIP
 
Messages: 3384
Enregistré le: 13 Juil 2011 16:41

Messagepar stepit42 » 13 Mar 2012 09:07

je pensais ne pas avoir la place donc je n'ai pas mis les axes :/

autre question: comment on fait quand on met lgtps à recopier du brouillon sur la feuille de correction?, c'est vrai que je mets longtemps à recopier mon brouillon
stepit42
Accro
Accro
 
Messages: 1043
Enregistré le: 13 Fév 2011 00:19

Messagepar Nanouu » 13 Mar 2012 11:46

Joyce228 a écrit :
Sebcbien a écrit :

je n'ai jamais vu de sujet comme ça mais au cas ou je ne mettrais que le résultat

il faut mettre les détails !!! !!!!!!


lool je me disais bien aussi ! Mais si on doit faire genre une division euclidienne par exemple , on la met sur notre feuille ou on écrit la réponse sous forme de 2/9*100=.... ???[/quote]

Ne met pas le détail de la division mais comme tu le dis 2/9 , je pense ;)
C'est quand un Homme ne sourit plus qu'il est le plus gravement malade ...

Puéricultrice 2016 ♥
Avatar de l’utilisateur
Nanouu
Accro
Accro
 
Messages: 829
Enregistré le: 06 Déc 2011 15:29

  • Publicité

  • Messagepar Siaana » 13 Mar 2012 12:01

    Pour le concours tu n'as pas le temps de tout faire au brouillon puis de recopier. Sur le brouillon, tu mets des idées pour ne pas les oublier, tu te construis un plan (la phase brouillon doit te prendre à peu près 5 min par question) et après tu te lances dans la rédaction sur ta copie.
    Promo 2009-2012
    Avatar de l’utilisateur
    Siaana
    VIP
    VIP
     
    Messages: 2664
    Enregistré le: 31 Déc 2008 18:49

    Messagepar Norasynorie » 13 Mar 2012 12:05

    Zackfair a écrit :
    IFSI2012 a écrit :Coucou les filles je viens juste de m'inscrire :D

    Vous passez ou vos concours ?? Il y en a qui le passe a mantes la jolie (78) le 31 mars ou a l'IFSI de saint denis (93) le 11 Avril ?

    moi à st denis le 11 avril



    Moi aussi Saint Denis :)
    APHP : Non-admissible :'(
    Delafontaine : Admissible --> Résultat le 22 juin (Pessimiste
    )
    J'crois bien que c'est reparti pour une nouvelle année sabatique non désirée ...
    Norasynorie
    Fidèle
    Fidèle
     
    Messages: 161
    Enregistré le: 01 Jan 2012 20:01

    Messagepar stepit42 » 13 Mar 2012 12:12

    Siaana a écrit :Pour le concours tu n'as pas le temps de tout faire au brouillon puis de recopier. Sur le brouillon, tu mets des idées pour ne pas les oublier, tu te construis un plan (la phase brouillon doit te prendre à peu près 5 min par question) et après tu te lances dans la rédaction sur ta copie.


    en fait j'essaie d'écrire mon intro et ma conclusion puis je faisais un plan avec qq idées, je pense la prochaine fois ne pas rédiger entièrement mon intro et ma conclusion, c'est ça qui est la cause de mon retard je pense!
    stepit42
    Accro
    Accro
     
    Messages: 1043
    Enregistré le: 13 Fév 2011 00:19

    Messagepar Sebcbien » 13 Mar 2012 12:22

    Nanouu a écrit :Coucou tout le monde je suis entrain de faire une fiche sur les maladies chroniques et je voudrais que vous m'éclairiez sur la différences entre les maladies chroniques et les affections de longues durées (ALD) :oops: merciii !

    c'est la même chose ^^ une maladie chronique est une affection de longue durée.
    ESI 2012-2015 CRF Toulouse
    dernière ligne droite :)
    Avatar de l’utilisateur
    Sebcbien
    Accro
    Accro
     
    Messages: 1598
    Enregistré le: 24 Mar 2010 22:07
    WLM: sebcbien_34@hotmail.fr
    Localisation: Haute-Garonne


    Retourner vers « Concours infirmiers »



    Publicité