AU COEUR DU METIER

« S’exprimer sur son corps meurtri pour mieux l’accepter... »

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

La Lauréate du Prix Infirmier Any d’Avray 2016 est Elodie Duboisset, infirmière de chimiothérapie, à la Clinique de L’Estrée de Stains (93), primée pour son projet « Vision et pensée corporelle du cancer ». Ce prix - ainsi que trois autres « Spécial jury » - a été remis le 19 mars dernier, dans le cadre des Rencontres Infirmières en Oncologie, organisées par l’AFIC, à la Maison de la Chimie à Paris. Félicitations à l'ensemble des équipes qui ont porté ces beaux projets qui visent à améliorer la qualité de vie des patients touchés par la maladie cancéreuse.

Prix Any d'Avray

Cécile Dos Santos, Psychologue, Elodie Duboisset, infirmière Chimiothérapie, Sylvie Brusco, Responsable du département Santé Any d’Avray groupe Aderans.

Elodie Duboisset a reçu une dotation de 7 500 € pour son projet d’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de cancer, « Vision et pensée corporelle du cancer ». Ce projet est le résultat d’un riche travail de réflexion entre infirmiers et psychologue du service d’HDJ à la Clinique de L’Estrée, qui au quotidien mènent des entretiens auprès des patients atteint de cancer. Ces échanges ont permis de cibler le fait que les patients ont encore trop de difficultés à s’exprimer sur leurs douleurs et les modifications de leurs corps, cela dès l’annonce de leur maladie. Mon corps est : « moche », « mutilé », « meurtri » « j’ai mal ». De là est parti l’envie de développer ce projet, afin d’améliorer le vécu et le bien-être des patients en leur donnant l’envie et les moyens de s’exprimer sur ce corps mal aimé, malmené, voire rejeté.
Les actions misent sur un mode créatif, artistique, en fonction de l’envie du patient, à travers différents ateliers menés par infirmiers et psychologue :

  • L’atelier modelage (argile/pâte à modeler) : le patient sera invité à représenter son corps, ou une partie de son corps, qu’il perçoit de manière négative, ou qui lui est douloureux grâce au modelage. Il sera aussi invité à s’exprimer dessus.
  • L’atelier photographie : proposition aux patients d’être pris en photo (corps entier ou une partie du corps). Le but étant de sublimer, de mettre en valeur le corps du patient, mais aussi qu’il relate son vécu, ses ressentis, sa perception de lui-même par le biais de  la photo.
  • Une exposition photos ouverte aux patients et au public sera proposée afin de sensibiliser les personnes au cancer, bousculer les tabous, et mettre à l’honneur le courage de nos patients.
  • L’atelier mannequin-miroir : le patient est invité à accrocher sur un mannequin de taille humaine réelle, un mot, un écrit, un dessin, une image qui lui permettrait de projeter sa vision de lui-même.

Les différents ateliers d’expression ont pour but d’aider les patients à se réapproprier physiquement leur corps et les changements subis. Ils permettent également de libérer son esprit et la parole pour mieux intégrer et accepter les choses, s’ouvrir à la communication avec ses proches et les soignants. Quel meilleur moyen d’expression que l’art sous toutes ses formes (sculpture, peinture, photo, musique) pour exprimer des sentiments ou un ressenti lorsque la parole ne suffit pas ou ne suffit plus ? Pierre...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)