AU COEUR DU METIER

La gestion du risque chez les soignants : prise de décision, prise de risque !

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Quotidiennement ou occasionnellement, tous les soignants sont confrontés au risque dans l’exercice de leurs métiers. Ancien médecin de marine, Bruno Sicard a dépeint la notion de risque au cours d’une table ronde médico-soignante à l’occasion du Congrès Urgences 2019.

La gestion du risque chez les soignants : prise de décision, prise de risque !

"En soins, le propension au risque n’est pas propre aux soignants. Elle concerne aussi les patients et les accompagnants."

Certains passagers disaient qu’ils voulaient voir l’Antarctique et mourir ! Mais notre mission en tant que soignants, était de les garder en vie, ironise Bruno Sicard en racontant son passé de directeur médical au sein d’une compagnie de croisière. Ayant toujours baigné dans un environnement à risques, à la recherche constante du challenge médical, il s’est très tôt intéressé à la notion de risque et en a fait le thème de sa thèse en sciences : Développer un modèle biologique du risque et un outil pour évaluer la propension à prendre des risques.

Le risque, c’est la probabilité qu’un évènement arrive ou n’arrive pas, rappelle le médecin. Ce n’est pas le risque mais la prise de risque qui nous intéresse, le fait de se poser la question : ‘ je joue ou je ne joue pas, je fais ou je ne fais pas’. Dans notre milieu, c’est une prise de décision que l’on fait tous et tout le temps. En pratique, ce qui compte, c’est de savoir régler le curseur. Dès qu’une action se produit, il peut y avoir une incertitude sur le résultat de cette action et donc une prise de risque qui touche le mécanisme de prise de décision. Lorsque nous prenons une décision, nous le faisons en nous basant sur notre connaissance du patient, sur notre formation, sur la compréhension de la situation et sur notre expérience. La prise de risque est aussi liée à un modèle biologique. Elle est déterminée génétiquement, poursuit Bruno Sicard.

Prise de décision, prise de risque !Lorsqu’un soignant gère plusieurs patients et que plusieurs décisions à caractère urgent lui sont demandées en même temps, le processus de décision peut être altéré. Nous allons analyser le risque et in fine, prendre une décision normale ou pathologique. En pratique, la décision est adaptée ou inadaptée au contexte mais dans certaines situations comme le triage des malades en situation de catastrophe, la décision n’est pas...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Commentaires (0)