AU COEUR DU METIER

Les jardins thérapeutiques fleurissent dans les programmes de soins

par .

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Stimulants à la fois pour le corps et l’esprit, les jardins thérapeutiques s'intègrent de plus en plus dans les projets de soins hospitaliers. Véritables outils de soins, leurs bienfaits sont désormais indéniables, aussi bien pour les personnes âgées et que pour les patients psychiatriques, mais pas uniquement...

jardin thérapeutique

Les établissements de soins sont de plus en plus nombreux à offrir à leurs patients un jardin thérapeutique.

Pour William Shakespeare, le corps est un jardin et la volonté son jardinier. Une volonté de guérir, d'aller mieux et de s'en sortir que les soignants entendent bien raviver chez leurs patients grâce à une activité thérapeutique : le jardinage. Sur le plan pédagogique et organisationnel, il faut impulser l'outil jardin à tous. Sur les premières approches, l'objectif est avant tout de recréer une dynamique de travail, de faire quelque chose à plusieurs et d'avoir un but dans la journée. Nous sommes dans l'offre de soins, explique le Docteur Crouzet qui prescrit le jardin thérapeutique à ses patients. Stimuli sensoriels, prises de parole, promenades, activités… Les jardins thérapeutiques offrent en effet de multiples moyens de soigner et de renouer avec son corps. Les patients doivent à nouveau prendre soin d'eux et se réapprioprier leur corps, ce dont ils n'ont souvent plus conscience. Ils doivent retrouver ce corps sain dans un esprit sain, indique Nathalie Joulié Morand, directrice de développement d'une entreprise spécialisée dans la création de jardins thérapeutiques. Un aspect qu'hôpitaux et EHPAD ont bien intégré...

L'objectif est avant tout de recréer une dynamique de travail, de faire quelque chose à plusieurs et d'avoir un but dans la journée... nous sommes dans l'offre de soins.

EHPAD et hôpitaux cultivent l'idéeEHPAD, centres hospitaliers, hôpitaux psychiatriques… Ils sont désormais nombreux à avoir investi dans la création d'un jardin thérapeutique dans l'enceinte de leur établissement. Car finalement, savoir prendre soin des plantes est un premier pas pour pouvoir prendre soin de soi.Pour les soignants, le jardin s'inscrit comme un authentique support thérapeutique dans un projet de soins. Au centre hospitalier « La Valette », un établissement de santé mentale et de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)