COOPERATION

Dispositif Asalée, une étude pointe les coopérations réussies et celles qui le sont moins…

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Asalée est un dispositif expérimental de coopération entre médecins généralistes et infirmiers* libéraux. Une analyse quantitative a dégagé trois types de binômes professionnels. Elle permet de cerner quelques conditions pour des coopérations réussies, qui selon les auteurs, pourraient être étendues à celles impliquant des infirmiers de pratique avancée (IPA).

Dispositif Asalée, une étude pointe les coopérations réussies et celles qui le sont moins…

Une étude menée par l’IRDES et l’Inserm montre des divergences dans les différents protocoles de coopération Asalée et propose des pistes pour améliorer les dispositifs à l’avenir.

Créé en 2004, le dispositif Asalée (Action de santé libérale en équipe) est un dispositif expérimental de coopération entre médecins généralistes et infirmiers. Il bénéficie de financements spécifiques de la part du ministère de la Santé et de l’Assurance maladie, dans le but d’améliorer la prise en charge de patients souffrant de certaines pathologies chroniques (diabète de type 2, bronchopneumopathie chronique obstructive, risque cardiovasculaire élevé, troubles cognitifs) et d’épargner du temps aux médecins.

Il repose sur une offre d’éducation thérapeutique (ETP) et la délégation dérogatoire d’actes médicaux vers les infirmiers notamment l’électrocardiogramme, la spirométrie, la prescription d’examens biologiques, l’examen du pied diabétique, ou encore les tests de mémoire. Ses effectifs s’élevaient en 2015 à près de 3 000 médecins et plus de 700 infirmiers, répartis en 1065 binômes sur l’ensemble de la métropole.

Une équipe IRDES (Institut de recherche et documentation en économie de la santé) - INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) en a effectué une analyse quantitative exploratoire à partir d’une enquête menée mi-2015. Celle-ci avait, en effet, bénéficié d’un fort taux de participation : 66% des binômes dont 75% des médecins et 87% des infirmiers. Ces travaux ont abouti à une typologie des binômes en 3 classes. Dans la classe 2, les professionnels...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

584 commentaires

#1

mouhahah

réalisation de spiro par les infirmiers.

Pardon, je me marre, mais dans certains centre, en médecine du travail, les spiro sont faites par les secrétaires médicales !