COOPERATION

Un plaidoyer pour le travail en "couple médecin-infirmier"

Cet article fait partie du dossier:

Coopérations interprofessionnelles

    Précédent Suivant

Dans une tribune publiée sur LePoint.fr, le professeur Guy Vallancien, membre de l'Académie de médecine, défend une nouvelle répartition du travail médical, et encourage notamment le rapprochement du couple médecin-infirmier.

Mains serrées soignants coopération

« L'expérience prouve, comme je l'ai constaté dans mon hôpital, que le travail en couple médecin-infirmier est un plus considérable pour tout le monde, patient en premier ».

C’est une vision de l’hôpital qui mérite d’être relayée : un éminent Professeur de médecine, Guy Vallancien, milite, dans le journal Le Point, pour le partage de l’action médicale, mettant en avant, notamment, l’importance de la collaboration entre médecins et infirmiers. Rappelant l’objectif : une meilleure prise en charge des malades, Guy Vallancien constate que médecins et infirmiers défendent souvent bec et ongles leur domaine d’activité, refusant obstinément toute évolution. Des positions contre-productives, selon l’auteur de cette tribune, qui identifie deux freins essentiels à ce rapprochement : la responsabilité et la rémunération

Entre 30 et 50 % des actes médicaux sont effectivement transférables à des personnels soignants non médecins, quitte à entrevoir une formation complémentaire

Sur le terrain de la responsabilité, Guy Vallancien met en avant l’évidence : la collaboration est bénéfique. Il est vrai que les infirmiers peuvent réaliser une grande part des actes dits « médicaux » comptent tenu de leur formation et de leur expérience quotidienne auprès des patients. Pourquoi leur refuser d'assurer ces gestes et autres soins qui déchargeraient les médecins ? Entre 30 et 50 % des actes médicaux sont effectivement transférables à des personnels soignants non...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)