RECHERCHE

"Evitons de promouvoir une recherche hors sol" !

Cet article fait partie du dossier :

Recherche en soins infirmiers

    Précédent Suivant

Les Journées Francophones de Recherche en Soins (JFRS) 2018 ouvrent leurs portes ce 5 avril. À cette occasion, Cécile Jaglin-Grimonprez, Directrice générale du CHU d’Angers a accordé une interview à Infirmiers.com et Cadredesante.com dans laquelle elle salue le dynamisme des paramédicaux qui se lancent dans le recherche, notamment sur ce territoire. Elle évoque également l’importance de la recherche pour la pratique infirmière et, par ricochet, pour la santé publique.

Cécile Jaglin-Grimonprez, Directrice générale du CHU d’Angers

Pour Cécile Jaglin-Grimonprez, Directrice générale du CHU d’Angers, "il faut éviter de promouvoir une recherche « hors sol », déconnectée des questions de santé". 

Crédit photo : CHU Angers – Catherine Rouger Jouannet

A ses débuts, les Journées Francophones de Recherche en Soins (JFRS) avaient pour objectif de promouvoir la recherche en soins. Aujourd’hui la recherche paramédicale est reconnue et pourtant l’édition 2018 des JFRS rencontre encore un grand succès ; comment l’expliquez-vous ?

Cécile Jaglin-Grimonprez -  En effet, l’intérêt pour cet évènement est toujours marqué. Près de 400 congressistes -très majoritairement infirmiers (cliniciens, enseignants, chercheurs, étudiants…) - sont attendus à cette 4e édition des Journées Francophones de la recherche en soins. Cela atteste de l’intérêt pédagogique de l’évènement, qui reste une occasion unique pour ces professionnels d’acquérir des nouvelles connaissances issues d’une recherche, certes encore émergente, mais extrêmement dynamique. Les soignants prennent conscience que la recherche peut aussi être un mode d’action au quotidien, qui approfondit, vérifie et restructure une pratique soignante. Les JFRS contribuent à cette évolution de perception. On peut affirmer, sans risque de se tromper, que les journées francophones d’Angers ont contribué et contribueront aux évolutions professionnelles.

Ces journées se font l’écho des nouvelles perspectives dans lesquels les hospitaliers doivent s’inscrire pour répondre aux besoins de santé des usagers. Allongement de la durée de vie avec la prise en charge de nouvelles situations cliniques, progrès thérapeutiques et nouveaux outils technologiques issus de la recherche et l’innovation imposent aux métiers médicaux et paramédicaux d’évoluer. Le processus d’universitarisation des formations en santé contribuera à cette...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)