PORTRAIT / TEMOIGNAGE

Infirmière + geek = Marge

par .

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

Marge, infirmière, est la fondatrice du site santeprendrelatete.com, « Le site perso de la profession infirmière ». Aujourd'hui, elle nous explique ce qui l'a conduite à créer son propre site Internet et à devenir infirmière.

En 2003, Marge, qui était alors en prépa pour passer le concours infirmier, a fondé son site santeprendrelatete.com. Elle explique ceci : j'avais du mal à l'époque à m’intéresser à l'actualité sanitaire et sociale et, parallèlement, j'étais déjà un peu une geek ! Pour joindre l'utile à l'agréable, j'ai décidé de créer une espèce de revue de presse sur le web. Aujourd'hui, mon site a plutôt vocation à aider les ESI sur certains sujets, puisque je suis très très loin d'avoir tout abordé, et surtout de partager des expériences, un quotidien d'infirmière mais pas que....

ecran tactile infirmière

Depuis plus de dix ans, Marge, au travers de son site, témoigne partage son expérience

Le site de la jeune infirmière, qui s'est étoffé au fil des années, attire environ 10 000 visiteurs par mois. Après la revue de presse, j'ai mis en place une rubrique « dossier » dédiée à certaines pathologies, notamment la spasmophilie, souligne-t-elle. J'ai lié un forum au site où j'avais imaginé que des personnes concernées par ces maladies pourraient venir discuter, témoigner et s'entraider... Très peu de personnes ont été au rendez-vous mais le peu était déjà pour moi satisfaisant. Après la réussite au concours infirmier, j'ai voulu expliquer ce qu'était le concours et donner quelques petits conseils. Par la suite, j'ai donc commencé mes études d’infirmière et j'avoue avoir un peu laissé le site en friche pendant trois ans et demi. C'est après avoir obtenu le DE, en 2006, que j'ai eu envie de remettre le nez dedans et d'écrire des billets "Mes débuts d'infirmière" pour raconter, mois après mois, ce que je vivais en tant que nouvelle diplômée. Parallèlement, j'ai pu créer les rubriques actuelles : « coin infirmier » (quelques fiches techniques de soins pour certaines spécialités médicales), actu IDE (rubrique que je vais bientôt clôturer car d'autres sites le font très bien !), « formation IDE » (qui explique le nouveau référentiel et les différences entre l'ancien et le nouveau en essayant de prendre du recul et de reconnaître que les nouveaux ESI en bavent...) et dernièrement « Brèves de Blouse Blanches ». Entre 2003 et aujourd'hui, le site a subi de nombreuses refontes et le nouveau titre « Le Site perso de la Profession Infirmière » et le logo de l'étoile sont apparus vers 2007. Pour l'instant le contenu du site restera en l'état mais je souhaite encore modifier le visuel et le rendre plus actuel/moderne en matière d'optimisation.

Soigner, c'est pour moi accompagner dans la maladie, dans la souffrance et parfois dans la mort

Au-delà du partage de son expérience, le site de Marge lui permet de prendre du recul par rapport à son métier d'infirmière. Je ne suis pas du genre à relativiser ou à extérioriser. J'ai toujours préféré l'écrit. C'est comme cela que les choses difficiles s'évacuent.

Des brèves pour donner la parole aux autres

Comme elle l'a indiqué, Marge a mis en place la rubrique « Brèves de blouses blanches » pour donner la parole à d'autres infirmiers. Ainsi, ils pouvaient ainsi exprimer leurs coups de gueule, raconter leurs anecdotes, leur quotidien... Puis j'ai eu envie d'élargir le cercle aux spécialités IDE, ESI, futurs ESI et aux autres professions médicales et paramédicales dites « blouses blanches, indique-t-elle. Du chirurgien-dentiste au manip radio, nous travaillons tous avec l'humain pour sa santé. Ça nous fait un sacré point commun ! Toutefois, cette rubrique est loin d'être aboutie puisque de nombreuses professions ne sont pas représentées comme les AS, sage-femme, kiné, médecin...J'en profite pour remercier tous les participants et l'appel est lancé à ceux qui sont intéressés !.

Je ne suis pas du genre à relativiser ou à extérioriser. J'ai toujours préféré l'écrit. C'est comme cela que les choses difficiles s'évacuent

Accompagner dans la maladie...

Bien sûr, cela prend du temps de s'occuper d'un tel site. Marge a profité d'un congé parental de deux ans et demi pour l'améliorer. Prochainement, elle enfilera de nouveau sa blouse d'infirmière. Mais avant d'exercer cette profession, son parcours s'est avéré quelque peu compliqué. Comme elle le raconte : j'ai découvert le métier d'infirmière lorsque j'étais enfant durant une courte hospitalisation et il s'est tout de suite apparenté à une chaleur rassurante, un cocon, une sécurité dans ma vie compliquée d'enfant. Ça n'a pas été une évidence par la suite puisque j'étais plutôt très mauvaise élève, en perdition. La rencontre d'une équipe éducative soucieuse des difficultés de ses élèves au sein d'un internat m'a permis de rejoindre une filière "carrières sanitaires et sociales". C'est ce qui m'inspirait le plus... Tout ça s'est révélé très bénéfique et m'a permis de devenir une bonne élève. CAP, BEP, BAC, prépa concours puis IFSI...Tout ça avec une pression énorme par rapport à l'échec, tant connu auparavant. Marge considère que son métier donne un sens à sa vie et précise je sais que les formateurs vont détester ça mais il est pour moi une source de reconnaissance, il me donne une légitimité en tant que personne. Il panse mes blessures et je pense que je lui rends bien. Soigner, c'est pour moi accompagner dans la maladie, dans la souffrance et parfois dans la mort. Il y a beaucoup de choses et de douleurs subies par les patients que je n'ai pas vécues mais j'ai le sentiment de les comprendre et de pouvoir les rassurer. Et puis il y a tout le coté technique et cette petite adrénaline... Je dis "petite" car je ne travaille pas non plus dans un méga service d'urgences ou autres services dits difficiles.

Le site perso de la profession infirmière a fêté ses dix ans l'an dernier. Marge compte bien continuer sur sa lancée pour proposer toujours plus de billets qui témoignent de son quotidien et de conseils pour la pratique. Qui vivra verra !

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Rédactrice Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Blogs infirmiers

Publicité

Commentaires (0)